International WRC

La parcours du Monté Carlo 2022 !

Le Rallye Automobile Monte-Carlo, manche inaugurale du Championnat du Monde FIA des Rallyes 2022 (WRC) quitte provisoirement Gap – Ville étape Haut-Alpine depuis 2014 pour prendre exceptionnellement ses quartiers d’hiver à Monaco avec 15 spéciales au programme et quatre jours de courses pour un départ le Jeudi 2à Janvier et une arrivée le Dimanche 23.

Modifié à plus de 95% par rapport à l’année dernière, le parcours se conjugue plus encore entre conservatisme et originalité, avec des épreuves chronométrées très relevées, tracées pour l’occasion dans les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence.

Programme :

Après trois journées consacrées aux reconnaissances, du lundi 17 janvier au mercredi 19 janvier, le coup d’envoi officiel du 90e Rallye Automobile Monte-Carlo est programmé jeudi 20 janvier à partir de 18h45 depuis la toute nouvelle et majestueuse Place du Casino. Au programme de cette première étape nocturne, deux épreuves spéciales bien connues de l’arrière-pays, totalisant 38,83 kilomètres chronométrés. Ainsi « Lucéram / Lantosque » (ES 1 – 15,31 km – 20h18) et « La Bollène-Vésubie / Moulinet » (ES 2 – 23,52 km – 21h26) feront d’entrée office de « Nuit du Turini 2022».

Vendredi 21 janvier, cap au Nord du département des Alpes-Maritimes , pour le deuxième jour de course qui totalise 118,88 kilomètres contre le chronomètre. Avec une boucle de trois épreuves spéciales à parcourir à deux reprises au pied du Parc National du Mercantour – avec une halte intermédiaire pour un changement de pneumatiques et un regroupement à Puget-Théniers – cette journée est sans aucun doute la plus difficile à négocier. Avec au programme, les épreuves de « Roure / Beuil » (ES 3/6 – 18,44 km – 09h14 / 14h43), « Pierlas / Ilonse » (ES 4/7 – 19,90 km – 10h02 / 15h31), et « La Tour-sur-Tinée / Saint-Jean-la-Rivière » (ES 5/8 – 21,10 km – 11h00 / 16h29), autant dire que cette 2e étape est un véritable concentré de difficultés !

Direction les Alpes-de-Haute-Provence pour le troisième jour de course samedi 22 janvier, qui totalise 94,10 kilomètres chronométrés. La journée commence par « Le Fugeret / Thorame-Haute » (ES 9 – 18,50 km – 08h17), surnommée « ES de la Colle Saint-Michel » par les spécialistes. Place ensuite à une boucle à disputer à deux reprises, entrecoupée d’un arrêt « pneumatiques » et d’un regroupement obligatoire à Digne-les-Bains. Avec l’inédite« Saint-Jeannet / Malijai » (ES 10/12 – 17,04 km – 10h08 / 14h08) et le juge de paix« Saint-Geniez / Thoard » (ES 11/13 – 20,76 km – 11h16 / 15h16) via Authon et son redouté Col de Fontbelle, cette nouvelle journée sans assistance n’est pas de tout repos pour les concurrents.

En conclusion de l’épreuve, dimanche 23 janvier, quatre chronos totalisant 67,52 kilomètres sont à disputer, sans assistance encore, dans l’arrière-pays au Nord-Ouest des Alpes-Maritimes, à proximité du département des Alpes-de-Haute-Provence. Deux épreuves à parcourir deux fois, avec notamment le tout nouveau secteur chronométré de « La Penne / Collongues » (ES 14/16 – 19,45 km – 08h45 / 10h55) et celui introduit l’an dernier « Briançonnet / Entrevaux » (ES 15/17 – 14,31 km – 10h08 / 12h18) via le Col du Buis et le Val-de-Chalvagne, qui fera office de Power Stage lors du second passage. Retour prévu à Monaco vers 14h00 pour l’arrivée finale, suivi de la traditionnelle Cérémonie de Remise des Prix Place du Casino…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments