Grégoire Munster
Belgique International

Sezoensrally : Grégoire Munster vise le doublé !

Avec 77 engagés, la 45e édition du Sezoensrally peut se targuer de présenter une belle affiche, également fort variée. En l’absence de quelques ténors de la compétition, la course s’annonce ouverte pour la victoire. Vainqueur l’an dernier, Grégoire Munster pourra-t-il réaliser le doublé avec sa Hyundai i20 N Rally2 ? La victoire pourrait-elle revenir à deux autres anciens vainqueurs, Kris Princen ou Vincent Verschueren ? À moins évidemment que Gino Bux et PJM Cracco puissent créer la surprise sur ces spéciales en partie composée de graviers, le fameux « maaskiezel »…

Le Kroon-Oil Belgian Rally Championship comptant 10 manches, et les 7 meilleurs résultats étant retenus en fin de saison, la plupart des candidats au titre sélectionnent les épreuves auxquelles ils participent. Leader du championnat avec trois victoires à son actif, Stéphane Lefebvre ne sera pas présent à Bocholt. Pas plus qu’Adrian Fernémont, qui a choisi de faire l’impasse sur le Sezoensrally, ou Ghislain de Mevius, qui met sa campagne en suspens.

Le numéro 1 sera ainsi attribué à Grégoire Munster, qui visera de nouveau la victoire au volant de sa Hyundai i20 N Rally2. L’an dernier, il avait pu faire la différence en toute fin de course. Cette fois, Grégoire s’élancera avec l’étiquette de favori. Mais il va devoir évidemment se méfier d’un autre ancien vainqueur, Vincent Verschueren, qui a saisi sa chance au TAC Rally pour remporter la victoire. Au Rallye de Wallonie, la VW Polo GTi de GoDrive était aussi très compétitive. Sur le papier, Kris Princen a aussi ses chances avec sa Citroën DS3 WRC, mais le limbourgeois ne marquera naturellement pas de points au championnat.

Les pilotes ayant de réelles ambitions de titre ne peuvent laisser passer l’occasion de profiter de l’absence de Stéphane Lefebvre. Gino Bux et Nicolas Gilsoul l’ont bien compris. Après avoir remporté la manche de la Stellantis Rally Cup l’an dernier à Bocholt, Gino Bux peut cette fois revendiquer une première victoire avec sa Skoda Fabia Rally2 Evo. Après un bon début de saison, Maxime Potty débarque aussi dans le nord du Limbourg avec des ambitions. On peut en dire autant de Pieter-Jan Michiel Cracco, qui a été coaché par Grégoire Munster afin de prendre rapidement la mesure de sa nouvelle Hyundai i20 Rally2. Cela se passait très bien à Tielt, puisque PJM Cracco était en route vers le podium, mais il se faisait surprendre en fin de course. Le podium est l’objectif ce week-end du pilote Hyundai.

Les autres voitures de la catégorie Rally2 au départ sont les Skoda Fabia Rally2 Evo de Jourdan Serderidis, qui a encore disputé un rallye sur la terre en France le week-end dernier, et Steve Vanbellingen, qui a cette fois également opté pour une Skoda après avoir goûté à la Ford Fiesta au Rally van Haspengouw.

Parmi les autres 4×4 rapides, il faut relever la présence de la Mitsubishi de Kurt Boone, qui a terminé juste en dehors du Top 5 le week-end dernier au Monteberg Rally, et la Ford Fiesta Rally3 de Vincent Verstraete, une voiture qui s’était montrée étonnamment véloce aux mains de Patrick Snijers à Tielt.

Du côté des GT, tout le monde attend avec impatience le duel entre deux pilotes dotés d’un très gros cœur, et qui ont animé le Rallye de Wallonie avec leur Porsche. Gunther Monnens, qui a appris à conduire sur les chemins de terre de la région de Bocholt, pourra compter sur la concurrence de la Porsche 997 GT3 de Cédric Cherain. Deux pilotes très audacieux qui vont clairement assurer le show. Une autre Porsche 991 GT3 sera entre les mains de Henri Schmelcher.

Il y aura encore bien d’autres concurrents intéressants à suivre au départ de ce 45e Sezoensrally, à commencer par les participants au Junior BRC et au Historic BRC, mais aussi ceux de deux coupes de promotion. La Stellantis Rally Cup sera de nouveau présente cette année à Bocholt. Le peloton est emmené par Charles Munster, mais la première victoire de la saison est revenue à l’Allemand Marijan Griebel, double Champion d’Europe Junior. Les autres participants de la Stellantis Rally Cup sont Julian Wagner, Thibaud Mazuin, Didier Bosseloir et Paul Souman.

Comme chaque année, la M Cup sera bien représentée à Bocholt avec pas moins de 15 concurrents. Leader du classement de cette coupe, Loïc Pirot aura à nouveau fort affaire face à Philip Lommers, vainqueur à Tielt, Franky Boulat, Patrick Diels, vainqueur au Rally van Haspengouw, et Johannes Kessel, qui s’est imposé pour sa part au South Belgian Rally. Kurt Braeckevelt, Tom Ceuppens, qui est le champion en titre, Frederik Vandeloock et le fidèle Bert Bosmans sont aussi des candidats au podium.

Rendez-vous ce samedi 14 mai à Bocholt pour le Sezoensrally, une épreuve composée de trois boucles de 5 spéciales totalisant 144,03 km contre le chrono. La première voiture s’élancera samedi à 8h et le vainqueur sera célébré sur le podium à 20h22.

Liste des engagés

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires