Humeur

Le Débriefing – Rallye Monte Carlo 2022 !

C’est un Monte Carlo historique auquel nous venons d’assister ! Une première pour ces nouvelles Rally 1 Hybrides, une 80 ème victoire pour Sébastien Loeb et un duel qui rentre déjà dans la légende entre les deux monstres sacrés du Rallyes mondial ! Il est temps pour nous de dresser un petit bilan de cette première manche mondiale !

Les + :

  • Le duel Loeb/Ogier : Sérieusement on n’a pas envie de sortir un plus que l’autre tant le duel a été magnifique et la victoire aurait pu tourner dans un sens comme dans l’autre. Ce sont deux grands champions, deux monstres du rallye et ils nous ont régalé ! Une seule chose nous chagrine dans cette performance de haut vol, c’est qu’on se pose la question du niveau du WRC derrière eux…
  • Andréas Mikkelsen : L’expérience a parlé, il gagner le WRC2 on est tenté de dire comme d’habitude. Sincèrement à l’image de Breen il mérite une nouvelle et ultime chance en WRC car en WRC2 il n’a plus rien à prouver…
  • Canal + : On se plaint de la TV et de la couverture médiatique du rallye mais alors là Canal + a pas fait semblant, bravo pour avoir si bien couvert ce Monte Carlo !

Neutre :

  • Katsuta/Evans : Ils y sont allés comme beaucoup, problème ils y sont restés mais avant c’était pas mal du tout donc on va dire qu’ils ont joué et perdu mais leur rallye était pas mal.

Les – :

  • Adrien Fourmaux : Au soir de la première étape, Adrien Fourmaux avait obtenu une très belle quatrième place et voilà une grosse faute dès l’ES3 qui vient anéantir cette belle entrée en matière. C’est le métier qui rentre, nous sommes déçus car nous croyons en son talent et nous sommes exigeants car en fait on rêvait d’une bagarre à trois entre les deux montres sacrées du rallye et le jeune loup Fourmaux, ce n’est que partie remise mais attention, les sorties commencent à être nombreuses pour Adrien.
  • Nos Français en WRC 2 : Il y avait plus que la place de gagner le WRC2 tant la performance était là ! Que ce soit pour Eric Camilli qui a éclaboussé de sa classe le début de rallye, que ce soit Lefebvre puis après Rossel, ils vont tous avoir des regrets, car comme au football, à la fin c’est l’Allemagne, pardon Mikkelsen qui gagne !
  • Les Hyundai : Que dire ? C’est un naufrage, il n’y a rien à garder, si la performance, ni la fiabilité mais on s’en était rendu compte dès les essais de cet hiver qui furent bien compliqués. La détresse de Neuville résume à elle seule la situation.

La perf’ du Week – end :

  • Raphaël Astier : C’est la performance du Week – end ! Placer une Alpine à la quinzième place au général et sortir vainqueur du GT face à Guigou et Delecour c’est fort, très fort ! Nous avons qu’un seul regret avec Raphaël Astier c’est qu’il ne roule pas assez !

La petite mention du jury :

  • Gus Greensmith : Le voir si heureux de gagner sa première spéciale et quand on voit son rallye ça fait plaisir car il a été tant critiqué mais là sur ce Monte Carlo il a été parfait !
Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Morel
Morel
10 mois il y a

Excellente analyse de ce rallye Monte-Carlo qui nous aura tenu en haleine jusqu’à la dernière spéciale.
Ne boudons pas notre plaisir, nous avons deux immenses champions Français qui nous font encore rêver. Après eux et avec le passage au tout électrique en 2023, il sera plus difficile de nous motiver pour continuer à suivre le championnat WRC.
Sans bruit et sans odeurs, les vrais passionnés s’en détourneront.
Avant cette mort à petits feux, merci pour votre engagement.

Dernière modification le 10 mois il y a par Morel