Marques Renault

Le cap de la mi-saison pour le Clio Trophy France Asphalte

Après deux premières manches d’une intensité exceptionnelle, le Clio Trophy France Asphalte prend la direction de Rodez pour le Rallye Aveyron Rouergue Occitanie. Potentiellement déterminant dans la course au titre, ce troisième rendez-vous du calendrier promet de nouvelles batailles à coups de dixièmes de seconde entre les quarante-quatre équipages en compétition avant une pause estivale bien méritée.

Fort de son parc d’assistance toujours plus garni en Clio Trophy France Asphalte, Renault sera à nouveau la marque la plus représentée au Rallye Aveyron Rouergue Occitanie avec près de la moitié des concurrents engagés sur ses modèles, dont plus de quarante Clio Rally5 présentes au départ.

Vainqueur des deux premiers rallyes de la saison, Thomas Chauffray visera la passe de trois sur une épreuve qu’il connaît bien. Deuxième l’an dernier, le leader du classement général pourrait faire un premier pas vers la couronne s’il atteint son objectif, mais il devra se méfier de Tom Pieri, son plus proche poursuivant. Défait pour 6’’9 au Touquet, puis pour 1’’2 à Antibes, le Junior aura à cœur de prendre l’ascendant pour s’offrir un premier succès qui pourrait lui permettre de déloger son rival des commandes du Clio Trophy France Asphalte.

Si les deux hommes comptent une petite longueur d’avance, leurs adversaires n’entendent pas leur faciliter la tâche avant les vacances. Déjà présents sur le podium cette année, Styve Juif et Benjamin Stirling voudront s’imposer pour reprendre du terrain après avoir brûlé leur joker tandis que Jérémy Sarhy, Yoan Corberand et Patrick Magnou feront tout leur possible pour sabrer le champagne à leur tour. Cinquième et sixième pour leurs débuts à Antibes, Yannick Francisci et Benjamin Barnouin chercheront également à confirmer leurs belles prédispositions avec Clio Rally5 sur cette épreuve qui leur est inconnue. Comme Pierre-Paul Baltolu, ils devront toutefois batailler face à des concurrents plus expérimentés dans l’Aveyron, à l’instar de Louis Myr, Sébastien Rambaud, Guillaume Bonnet et Yann Clairay.

Sur les routes atypiques du Rouergue, il faudra surveiller les performances d’Arthur Pelamourgues, Louis Constant et Valentin Ascenzi, trois pilotes ayant démontré leur pointe de vitesse malgré un certain manque de réussite jusqu’ici. Novices à Rodez, Calvin Lucas, Enzo Lucotte, Ugo Girardeau et Arthur Roché tenteront aussi de se distinguer, tout comme Mathieu Bonche, Matthieu Suzzarini, Jérôme Janny ou encore Maxence Passaquet. En parallèle, Nicolas Hebrard, Franck Giraud, Théo Apchie, Maxime Lafon et Julien Anthérieu miseront sur leur expérience du parcours, comme Sylvain Janny, déjà présent au départ en 2003 !

Du côté des Gentlemen, Éric Royère chassera un troisième succès consécutif face à Jean-Pierre Lejeune et Dominique Patenotte, fin connaisseur de l’épreuve, tout comme le nouveau venu Gérard Puel. Dans le même temps, Christophe Fontaine effectuera son retour dans un parc d’assistance qui accueillera les débuts de Franck Barry, Thomas Gaume et Mike Souvigné, troisième du Championnat du Luxembourg des Rallyes l’an passé.

Le ton montera également d’un cran chez les Féminines. En l’absence de Marina Breuil, Margot Dupuy et Élodie Gines reprendront leur duel ayant tourné à l’avantage de la première citée à Antibes. Au-delà de leurs ambitions au classement général, les deux femmes feront face à une nouvelle rivale, Charlotte Olea, troisième du Championnat de France des Rallyes Féminins au Rouergue il y a douze mois au volant d’une Clio Ragnotti.

Complété par Enzo Beschet, vu en Clio Trophy Swiss, et Joël do Rego, déjà présent au Critérium des Cévennes l’an dernier, le plateau se retrouvera jeudi pour les traditionnelles vérifications techniques. Dès vendredi, les équipages s’attaqueront à deux boucles identiques de trois spéciales séparées d’une assistance avant trois autres tests empruntés à deux reprises le lendemain. Samedi midi, l’emblématique Luc – Moyrazès sera le théâtre de la Power Stage Jean Ragnotti mettant des points bonus en jeu pour les dix concurrents les plus rapides. Les douze secteurs chronométrés cumuleront 205,98 km sur un itinéraire total de 675,81 kilomètres.

En parallèle du Clio Trophy France Asphalte, quatre Clio Rally4 seront au départ, dont celle du tenant du titre Romain Di-Fante. Leader du Championnat de France des Rallyes deux-roues motrices, le Niçois tentera de creuser l’écart tandis que Pauline Dalmasso visera la première place en Championnat de France des Rallyes Féminins. Julien Brégeon et Loïc Sauvage seront également présents avec le modèle pour chasser la victoire en Trophée Michelin.

Liste des engagés :

41 Thomas Chauffray – Pauline Chauffray

42 Tom Pieri – Amandine Borderie (J)

43 Patrick Magnou – Anthony Vilanova

44 Styve Juif – Maxime Biegalke (J)

45 Jérémy Sarhy – Loïck Declerck (J)

46 Yoan Corberand – Emeline Faivre

47 Benjamin Stirling – Florence Wehrey (J)

48 Louis Myr – Camille Flajolet (J)

49 Yannick Francisci – Loïc Boudaud (J)

50 Sébastien Rambaud – Alexis Maillefert (J)

51 Pierre Paul Baltolu – Gilles Cler (J)

52 Arthur Pelamourgues – Bastien Pouget (J)

53 Guillaume Bonnet – Cédric Santini (J)

54 Benjamin Barnouin – Enzo Mahinc (J)

55 Louis Constant – Mathieu Coppa (J)

56 Valentin Ascenzi – Corentin Silvestre (J)

57 Éric Royère – Gilbert Dini (G)

58 Yann Clairay – Mathieu Favreau

59 Nicolas Hebrard – Bastien Dumas

60 Calvin Lucas – Amandine Houry (J)

61 Élodie Gines – Lisa Tornior (F)

62 Arthur Roché – Quentin Proust (J)

63 Maxence Passaquet – Michel Damian (J)

64 Maxime Lafon – Thomas Delmas (J)

65 Enzo Lucotte – Manon Deliot (J)

66 Margot Dupuy – Clio Chambelland (F)

67 Ugo Girardeau – Julien Bichon

68 Franck Giraud – Sylvain Guillaume

69 Mathieu Bonche – Florian Chardon (J)

70 Sylvain Janny – Mireille Guy

71 Matthieu Suzzarini – Sony Postel

72 Jérôme Janny – Clément Gutierrez

73 Théo Apchie – Aurélie Vedrine (J)

74 Julien Anthérieu – Eddy Jabeneau

75 Mike Souvigné – Ann Felke (G)

76 Enzo Beschet – Pierrot Rousselet (J)

77 Jean-Pierre Lejeune – Geneviève Arnavielhe (G)

78 Thomas Gaume – Daniel Mahier (G)

79 Christophe Fontaine – Bastien Fontaine (G)

80 Franck Barry – Lionel Chatufaud (G)

81 Joël do Rego – Justin Ladet

82 Dominique Patenotte – Killian Girou (G)

83 Gérard Puel – Caroline Puel (G)

84 Charlotte Olea – Cécile Pages (J, F)

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires