International Raids

Dakar 2021 : Arabie inédite

La 43e édition du Dakar se tiendra du 3 au 15 janvier prochains en Arabie Saoudite. Le départ et l’arrivée de l’édition 2021 se situeront à Jeddah : sur ce parcours en boucle qui connaîtra une pause à Ha’il, toutes les portions chronométrées seront inédites.
Testée en 2020, la distribution des roadbooks immédiatement avant les spéciales sera étendue à toutes les étapes. D’autres mesures visant à réduire la vitesse ont été adoptées.
Avec la création du Dakar Classic, les véhicules des années 80 et 90 seront à l’honneur dans une course de régularité qui rend hommage à la légende du rallye.
Les équipes du Dakar donnent rendez-vous aux concurrents pour un e-Dakar Tour proposé sur deux dates : le 16/06 pour une rencontre virtuelle francophone, anglophone et arabophone , puis le 17/06 en espagnol.
Les inscriptions sont quant à elles ouvertes à partir du 15/06.
Le chapitre III de l’histoire du Dakar est maintenant grand ouvert. Après une première édition disputée au Moyen-Orient en janvier dernier, c’est à nouveau en Arabie Saoudite que seront réunis les pilotes et équipages pour poursuivre l’exploration des déserts du pays. Le parcours concocté pour l’édition 2021 a été dessiné en boucle avec départ et arrivée à Jeddah, que les concurrents les plus valeureux atteindront après avoir notamment respecté une journée de repos à Ha’il, où se réunit chaque année la communauté saoudienne du rallye raid. Surtout, le tracé qui retrouvera plusieurs lieux de bivouacs visités il y a quelques mois, promet des itinéraires de spéciale inédits à 100 %.

La compétition se déroulera donc sur terrain vierge. Et les initiatives prises en 2020 pour donner davantage d’importance à la navigation trouveront un prolongement naturel : les roadbooks seront désormais distribués chaque matin immédiatement avant le départ des spéciales, tandis que certaines catégories seront équipées d’une version électronique. Par ailleurs, les changements réglementaires adoptés cherchent à réduire la vitesse des véhicules et plus globalement à perfectionner encore les conditions de sécurité des concurrents. Les alertes sonores à l’approche de certaines difficultés, la définition de « slow zones », la réduction du nombre de pneus pour les motards ou le port obligatoire de gilets à airbags intégrés, contribueront entre autres à réduire les risques.

C’est aussi à un voyage dans le temps qu’invite le Dakar 2021 avec la création du Dakar Classic. En parallèle de la compétition principale, une course de régularité sera organisée pour des véhicules ayant participé au Dakar ou à d’autres épreuves majeures de rallye raid avant les années 2000. Les autos et camions qui ont forgé dans les mémoires la légende du Dakar pourront ainsi faire leur réapparition… à l’heure du chapitre III !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *