International WRC

Yohan Rossel reste leader en WRC2

Malgré un rallye d’Italie particulièrement difficile sur la terre sarde, Yohan Rossel et Valentin Sarreaud conservent les commandes du WRC2. Pour sa deuxième apparition de la saison, Jan Solans, le jeune espoir espagnol, décroche une probante deuxième place en RC2, en plus de sa victoire en WRC2 Junior.

Leaders du WRC2 après leur victoire au Portugal il y a deux semaines, Yohan Rossel et Valentin Sarreaud sont arrivés en Sardaigne avec pour objectif principal de conserver leur avantage. Parti avec une approche sage pour déjouer les nombreuses difficultés réparties sur les spéciales sardes, Yohan Rossel se hissait rapidement parmi les plus rapides. Le pilote de la C3 Rally2 mettait la pression sur le leader du classement provisoire tout le long de la journée. Las, il partait à la faute dans l’ultime spéciale de la longue première étape.

Reparti en « Nouveau Rallye » après un travail exceptionnel des techniciens de l’équipe PH Sport, Rossel profitait de la fiabilité de sa C3 Rally2 pour afficher un rythme soutenu qui lui permettait de signer trois chronos dans le Top 5 et entamer une remontée de dix-huit places dans la hiérarchie du WRC2. Auteur du deuxième meilleur temps dans la Power Stage, Rossel marquait des points importants (2 pts) qui lui permettaient de conserver le leadership en WRC2.

Coupé dans son élan lors du Rallye Portugal, Jan Solans, copiloté par Rodrigo Sanjuan de Eusebio, profitait de l’escale en Sardaigne pour confirmer sa pointe de vitesse au milieu des références absolues du WRC2.

Auteur d’une course solide et maîtrisée en se déjouant des nombreuses erreurs éventuelles, le jeune espoir espagnol se hissait sur le podium provisoire du WRC2 en fin de première étape. Concentré sur sa stratégie et en confiance au volant de la C3 Rally2, Solans maintenait un rythme soutenu pour monter sur la deuxième marche du podium. Dès lors, Solans et Sanjuan de Eusebio réalisaient de très bons chronos pour maintenir leur position jusqu’à l’arrivée. En plus de la deuxième place WRC2, Solans remportait le classement WRC2 Junior, une performance de premier ordre.

Epreuve redoutée par tous les acteurs du Championnat du monde pour son caractère exigeant et sélectif, le Rallye d’Italie ne tolère aucune erreur, tant dans la préparation mécanique que dans la gestion du pilotage. Deux paramètres parfaitement gérés par les équipages de la #C3Rally2Familly.

ILS ONT DIT…

Yohan Rossel, leader du Championnat WRC2 : « Je commets une petite erreur lourde de conséquences, je l’assume. L’équipe PH Sport n’a pas compté ses heures pour permettre de prendre le départ de la deuxième étape. Nous avons pu confirmer que nous avions un bon rythme sur toutes les surfaces depuis le début de la saison. Tout le travail réalisé en développement par les ingénieurs de Citroën Racing sur la C3 Rally2 se ressent, tant en termes de performance que de fiabilité. Les deux points marqués dans la Power Stage me permettent d’augmenter légèrement mon avance au classement du WRC2. »

Jan Solans, 2e du Rallye d’Italie WRC2 et 1er WRC2 Junior : « Quel bonheur d’accrocher la deuxième place du WRC2, nous pouvons être fiers du travail accompli. Nous avons réalisé une course solide sans aucun problème technique. Je tiens sincèrement à remercier et féliciter toute l’équipe de Sports & You, en partenariat avec le Tagai Racing Technology, qui nous a préparé la C3 Rally2 à la perfection. C’est génial de piloter une telle voiture dans ces conditions. »

Didier Clément, Responsable de la Compétition Clients Citroën Racing : « Pour son deuxième départ en WRC2 cette saison, Jan Solans a réalisé une performance extraordinaire en alliant parfaitement attaque et gestion sur des spéciales difficiles. De son côté, Yohan Rossel a commis une petite faute inhabituelle, mais il a une nouvelle fois joué aux avant-postes d’un championnat particulièrement relevé. Les deux C3 Rally2 engagées en Italie ont confirmé leur fiabilité et leur niveau de performance, malgré des conditions éprouvantes avec les fortes chaleurs et la poussière. C’est de bon augure pour les prochaines échéances. »

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires