Belgique International

Yohan Rossel prend le meilleur sur le Champion de Belgique Adrian Fernémont à Spa !

Le spectacle était annoncé, il a été grandiose ! L’édition 2021 du Spa Rally, organisé par DG Sport, a tenu en haleine les fans de rallye de la première à la dernière spéciale. Avec Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2), c’est un grand nom qui fait son apparition au palmarès de l’épreuve, tandis qu’Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally2) a célébré son deuxième titre consécutif de champion de Belgique.

Sur le parcours très gras des Ardennes, DG Sport Compétition alignait deux Français issus de la planète championnat du monde au volant de ses Citroën C3 Rally, afin de défier les ténors belges. Stéphane Lefebvre, après sa victoire au Rallye du Condroz, pointait parmi les favoris, mais il disparaissait des classements samedi suite à un souci de transmission.

La surprise venait en fait de son compatriote Yohan Rossel, qui faisait fi de sa méconnaissance de l’épreuve pour prendre les commandes dès samedi après-midi, et ne plus jamais quitter le leadership par la suite. « Cette première victoire en Belgique fait plaisir, notamment parce qu’elle m’offre la possibilité de remercier toutes les personnes qui m’ont permis d’être au départ ici, déclarait sur le podium le champion du monde WRC3 2021. Je ne m’attendais pas à cette victoire, mais dès les premiers kilomètres, nous avons compris qu’on pouvait jouer un rôle en vue. J’espère désormais pouvoir revenir ! »

Fernémont évite les erreurs et décroche le titre

Outre la lutte passionnante pour la victoire au classement général, c’est le titre de Champion du Kroon-Oil Belgian Rally Championship qui était au centre de tous les débats. Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally2) entamait cette finale en leader de la compétition 2021, se fendant d’un départ prudent samedi matin. Et même si le champion 2019 augmentait sensiblement le rythme par la suite, ce sont quelques petites erreurs dans le chef de Grégoire Munster (Hyundai i20 Rally2) et Ghislain de Mévius (Skoda Fabia Rally2) qui allaient sceller le sort du BRC 2021. Le pilote BMA terminait 3ème du classement général à 8 secondes de Fernémont, tandis que de Mévius échouait à moins d’une seconde de la 3ème position !

« Quel rallye, soufflait le tout frais double champion à l’arrivée de la Pirelli Powerstage à Spa. Il était important de bien gérer la pression générée par ce genre de situation, et surtout de ne pas commettre d’erreur. C’était clairement le secret ce week-end pour rééditer notre titre de champions. »

Le top 5 était complété par un Cédric De Cecco (Citroën C3 Rally2) qui s’est fendu d’une belle série de chronos de tout premier choix, dont un scratch dans l’ES7 (Charneux). La seconde partie du top 10, à distance respectable, comptait notamment l’Irlandais Daniel Barry (Skoda Fabia Rally2), qui finissait devant le jeune Maxime Potty (Ford Fiesta Rally2), ce dernier ayant rencontré des soucis de moteur et ayant crevé, ce qui ne l’a pas empêché de signer des temps de bonne facture. La 8ème place finale tombait dans l’escarcelle de Manu Gonay (Citroën C3 R5).

Omniprésent dans le sillage des voitures de la Classe RC2, Gino Bux (Peugeot 208 Rally4) ne s’est pas fait prier pour prendre le 9ème rang final, synonyme de titre au terme de la première édition de la Stellantis Motorsport Rally Cup Belux. Après son abandon à Vresse-sur-Semois en début de saison, Bux a enchaîné les victoires. Il s’est imposé à Spa devant Harry Bouillon et Thibaud Mazuin. Quant à Charles Munster (Opel Corsa Rally4), victime d’une impressionnante sortie de route ce samedi, il était de retour sur les spéciales ce dimanche matin, après une nuit de réparation dans le chef de l’équipe BMA. Le cadet de la famille Munster décroche le titre en Junior BRC, succédant au palmarès à… son frère Grégoire !

A noter la 13ème place finale de Tom Rensonnet et Renaud Herman (Renault Clio Rally5), qui ont su éviter les erreurs pour leur dernière collaboration en rallye.

Du côté des GT, l’étape de dimanche a été marquée par la sortie de route spectaculaire de la Porsche 997 GT3 de Romain Delhez, impressionnant d’adresse jusque-là. Tout profit pour Armand Fumal, qui a imposé l’Alpine A110 RGT Rally dès sa première expérience aux commandes de la belle française. Alpine réalise d’ailleurs le doublé grâce à Stefaan Prinzie, qui décroche le titre national.

Geoffrey Leyon (BMW M3 E30 Gr.A) n’a laissé à personne le soin de dominer le classement Historic BRC au Spa Rally, le garagiste de Louveigné réalisant le doublé après le South Belgian Rally. Il a précédé le jeune et prometteur Emile Breittmayer (Ford Escort MK1) et son papa Olivier Breittmayer (Porsche 911). En atteignant l’arrivée du Spa Rally, Pierre Jamin et René Beyers (DAF 66 Marathon) ont engrangé les points nécessaires à leur titre de champions de Belgique 2021 !

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires