Championnat de France France

Yoann Bonato : « Un championnat est long, il reste 8 courses donc pas de panique de notre côté ni du côté de l’équipe. »

Le Champion de France en titre, Yoann Bonato remettait son titre en jeu à l’occasion de la première manche du Championnat de France des Rallyes sur les spéciales du Touquet. Malheureusement, la loi du sport mécanique est passée par là et la saison débute par un abandon.

« Nous étions hyper excités, et nous le sommes toujours d’ailleurs, à l’idée d’attaquer une nouvelle saison avec Benjamin sur le CFR ! Et comme, on ne change pas une équipe qui gagne, nous avions décidé de ne rien modifier à notre plan de bataille : CHL Sport Auto pour l’équipe, la C3 Rally 2 de Citroën Racing pour la voiture, les pneumatiques Michelin Motorsport et nos fidèles ouvreurs Alex et Christophe ! Après deux bonnes journées d’essais, nous étions « fin prêts » comme on dit chez moi ! La voiture avait décidé de son côté que la reprise était un peu tôt cette année et qu’elle se verrait bien rester encore un peu au chaud… Dès le 8e kilomètre de la première spéciale, l’arbre central de transmission a cédé sur un freinage à plus de 160 km/h ! Fort heureusement, la route était assez large et les spectateurs étaient très bien placés. Nous nous en sommes sortis sans dégât mais nous avons dû nous résoudre à en rester là pour cette première manche. Un championnat est long, il reste 8 courses donc pas de panique de notre côté ni du côté de l’équipe. Nous savons de quoi nous sommes capables et nous reviendrons avec la ferme intention de rectifier le tir dès le Rallye Rhône Charbonnières dans un mois ! » déclarait Yoann Bonato

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires