Championnat de France France

Rallye Vosges Grand Est : Bonato déjà en taille patron !

Yoann Bonato double la mise en 2021 et s’impose déjà comme le patron du Championnat de France des Rallyes en passant entre les nombreux pièges de ce Rallye Vosges Grand Est 2021. Second au Touquet, Eric Camilli victime d’une crevaison laissera le champ libre à Yoann Bonato qui n’en demandait pas tant. Après s’être construit une confortable avance de plus de 31 secondes lors de la première étape, Yoann Bonato a assuré tout au long de la deuxième journée pour décrocher la victoire.

Quentin Giordano s’est montré particulièrement à l’aise au volant de sa Polo Volkswagen, avec six meilleurs temps, et bien ancré à la deuxième place dès la cinquième spéciale. Malgré un tête-à-queue dans l’ES9 et une crevaison dans l’ES11, Quentin Gilbert a su garder son rythme et s’est solidement accroché à la troisième place dès l’ES5 jusqu’au podium d’arrivée. Quentin Giordano s’est également imposé en Trophée Michelin R5 devant Denis Millet, deuxième pour son retour en ‘CFR’, et Eric Mauffrey. Ce dernier a réalisé un weekend exceptionnel : malgré une pénalité de 20 secondes pour un retard de pointage, le pilote vosgien s’est classé à la 6ème place du classement général !

Impérial au volant de son Alpine A110, comme c’était déjà le cas au Touquet, Cédric Robert semblait se diriger vers une nouvelle victoire dans le Championnat Deux Roues Motrices : la transmission en a décidé autrement à l’issue de l’ES9 laissant la victoire à Anthony Fotia en deux roues motrices.

Yoann Bonato (Citroën C3, CHL Sport Auto), vainqueur : « C’était un super weekend. Nous sommes contents de notre rallye et cette deuxième victoire consécutive nous donne des points importants pour le Championnat. La crevaison d’Eric Camilli nous a privé d’une belle bagarre mais elle nous a permis de gérer différemment la course, plus sereinement. »

Quentin Giordano (Volkswagen Polo, Sarrazin Motorsport), deuxième : « On a fait un bon week-end car on a signé des bons temps sans pour autant prendre de risques. On n’a pas fait d’erreur, malgré les difficultés sur la route. La voiture était vraiment très bien. Il faudra rouler comme ça toute l’année ! »

Quentin Gilbert (Ford Fiesta, TM Competition by Racing Lubes), troisième : « La performance n’était pas là. On était au max, mais on n’a pas pu faire mieux. Mais je suis bien sûr content de ce premier podium. »

Classement :

1- Bonato/ Boulloud (Citroën C3, CHL Sport Auto) en 1 :52 :37, 7

2- Giordano/Parent (Volkswagen Polo, Sarrazin Motorsport) + 12s8

3- Gilbert/Guieu (Ford Fiesta, TM Competition by Racing Lubes) + 2m11s6

4- Camilli/Roche (Citroën C3, PH SPORT By Minerva Oil) + 2m30s9

5- Millet/Angonin (Volkswagen Polo, PH SPORT By Minerva Oil) + 3m20s3

6- Mauffrey/Bronner (Skoda Fabia+3m25s0

7- Berfa/Bonhomme (Hyundai i20) +3m48s5

8- Wagner/Millet (Citroën C3, PH SPORT By GT2i) + 4m00s5

9- Rouillard/Zazurca (Skoda Fabia) + 6m07s4

10- Potty/Dumont (Ford Fiesta, TM Compétition by Racing Lubes) + 6m10s4…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires