Humeur Interviews

Patrice Gandibleux : « Rendez – vous à l’Antibes en espérant être plus performant ! »

Après deux années sans rouler, Patrice Gandibleux était de retour à l’occasion du Grasse avec à ses côtés un certain Jean-Charles Descamps, le compère de Philippe Besson dans le Team HK revient avec nous sur sa course et sa saison qui passera par l’Antibes !

Rallye – Infos : Bonjour Patrice, tu n’avais plus roulé depuis le Fayence 2019, c’est donc un retour aux affaires au Grasse avec une douzième place finale, que retiens-tu de ce Grasse ?

Patrice Gandibleux : Bonjours à tous. C’est un plaisir de partager nos expériences et je vous remercie. Oui au rallye de Fayence 2019 j’avais déjà roulé en Polo R5 avec HK Racing. Mais suite à un mauvais choix de pneus nous avons subi une sortie de route, un souci au rallye de Vence quinze jours plus tard m’a empêché à prendre le départ. J’ai ensuite pris du retrait à toutes compétitions pendant ces deux dernières années. Le retour aux affaires comme vous dites c’est programmé début juin. L’envie d’un court mais beau programme c’est décidé et ce sera le Rallye de grasse et rallye d’Antibes pour cette année avec de très beaux parcours à pas louper ! Pour ce retour au Grasse et mes deux années de retrait, mes objectifs étaient de rouler, retrouver de bonnes sensations et du plaisir.

Rallye – Infos : Tu connaissais un peu le terrain pour l’avoir déjà fait, tu as trouvé le parcours comment ?

Patrice Gandibleux : Oui pour y avoir participé pour la première fois en 2018 sur une Skoda R5 et avec seulement un seul passage en course dans le Bleine (premier passage annulé). J’avais quelques notes et des repères en course .
C’est un très beau tracé que l’ASA Grasse nous a concocté, un panaché du Grasse et du Fayence où j’ai aussi participé avec la Skoda en 2018 dans son intégralité avec un beau résultat à la clé.

Rallye – Infos : Ca ne semble pas évident de se remettre dedans avec ces R5 après des mois d’arrêt non ?

Patrice Gandibleux : Oui il faut se remettre en route, retrouver les automatismes, le pilotage de l’auto et assimiler la vitesse qui est parfois impressionnante quand l’habitude n’est plus présente depuis deux ans. Faut savoir en garder sous le pied et reprendre confiance step par step.

Rallye – Infos : Puis il y avait un très gros plateau, le résultat final te satisfait – il ?

Patrice Gandibleux : Oh oui et t’en mieux ! C’est avec de gros plateaux que l’on voit vraiment où l’on se situe avec la concurrence. Pour ce qui est de notre résultat, je n’avais pas d’objectif de performance défini. Rouler ici au Grasse pour préparer l’Antibes était notre priorité. J’aurais bien aimé un meilleur résultat c’est sûr. Ceux qui me connaissent savent bien le potentiel. Après une longue coupure faut savoir attendre et pas se brûler les ailes !

Rallye – Infos : Un mot sur cette Polo, comment la trouves-tu ?

Patrice Gandibleux : Je la trouve parfaite en 2019 au Fayence pour la première fois avec nous avions amélioré nos temps d’une seconde au kilomètre par rapport à la Skoda sur les mêmes spéciales. Au Grasse le setup n’était pas adapté à mon pilotage, je ne m’en suis pas aperçu aux essais du Vendredi au col de l’ablé. Je reprenais l’auto après deux ans et je suis passé à côté, c’est de ma faute ! La première étape du samedi fut très difficile ! Impossible d’exploiter la puissance dans le serré et obligé de lever dans le rapide. L’auto était trop souple pour moi. Nous avons effectué une amélioration du « setup » pour le Dimanche et nous avons pu améliorer le rythme sur la première boucle.
Nous avons encore modifié pour la dernière boucle et c’était mieux mais pas encore le top. Une pedale de frein qui ne m’a pas convenu sur tout le rallye n’a pas aidé. Les relevés et les différents réglages effectués seront nous faire progresser et nous allons avec Alessandro Re améliorer l’auto afin que tout soit parfait pour le rallye d’Antibes.

Rallye – Infos : Un mot sur Jean-Charles Descamps qui est une légende avec 275 départs au son actif tu étais bien accompagné pour le coup !

Patrice Gandibleux : Alors là c’est un ami Vençois comme moi. Des années que l’on cse connaît. Nous avons déjà roulé ensemble au Nice Jean Behra 2015 sur une Clio R3. Nous avons déjà quelques repères pour l’Antibes puisque certaines spéciales étaient au Nice . C’est un copilote comme on aimerait toujours avoir à ses côtés. Il fait son job parfaitement même si j’ai des notes compliquées ! Une fois en course tout tombe pile poil. Il a une grande expérience et il sait encourager comme me calmer quand le besoin se fait sentir ! Il sait très bien faire l’agent de police pour dégager une circulation engorgée parfois ! (rires) Il est exemplaire !

Rallye – Infos : On a une chance de te revoir cette saison ?

Patrice Gandibleux : Oui à l’Antibes en espérant cette fois être plus performant. Mais le plaisir avant tout bien sûr ! Le team HK Racing sera là avec nous pour nous apporter tout leur soutien logistique. Mon ami Phillipe Besson et son copilote Yannick seront de la partie avec nous dans le team. C’est un réel plaisir de partager nos ressentis de course ensemble. Nous sommes une famille de potes et des amis unis. Tout ça réuni que voulez vous de plus !
Je remercie ma compagne Florence qui me suit et me soutient tout comme mon fils Julien qui me suit aussi et qui aimerait un jour m’accompagner dans l’auto . Merci à tous pour m’avoir lu et rendez-vous à l’Antibes !

Crédit Photo : Julien Pixel Rallye

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires