International WRC

Mattias Ekström, Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz ont fait débuter RS Q e-tron !

Le Rallye Dakar 2022 verra trois légendes du sport automobile – Mattias Ekström, Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz – ajouter un nouveau chapitre historique à leur carrière en conduisant la première voiture hybride utilisant un groupe motopropulseur électrifié lors du rallye le plus difficile du monde.Ekström, Peterhansel et Sainz inaugureront une nouvelle ère du 1er au 14 janvier prochain de Ha’il à Djeddah en Arabie saoudite, chacun au volant d’une Audi RS Q e-tron, qui dispose du premier groupe motopropulseur électrifié de l’événement.

Road to Dakar – Test Audi Sport // SI202107230200 // Usage for editorial use only //

Audi emmène les prototypes à Dakar en tant que laboratoire d’essai de ses futures technologies et les champions qui les conduisent fourniront des commentaires précieux alors qu’ils cherchent à obtenir le titre convoité.

Comme il n’y a pas de possibilités de charge dans le désert, le RS Q e-tron combine un moteur turbocompressé très efficace avec des groupes électrogènes qui rechargent la batterie haute tension pendant la conduite. L’énergie est même récupérée pendant le freinage et la voiture n’a besoin que d’un seul rapport avant.

Le Suédois Ekström, 43 ans, a expliqué : « Avec l’entraînement électrique, la puissance et le couple sont instantanément disponibles au moindre contact de la pédale d’accélérateur. Un autre avantage, en particulier lorsque vous conduisez dans les dunes, est la transmission à une vitesse, qui permet d’économiser des changements de haut en bas constants. »

Ekström – l’ancien champion du monde FIA de Rallycross, double champion DTM et vainqueur de quatre titres Race of Champions – relève le défi alors qu’il n’approche que de sa deuxième tentative de rallye Dakar.

Il a ajouté : « Le Dakar sera certainement l’une des aventures les plus passionnantes de ma carrière. S’attaquer à ce projet passionnant avec l’équipe avec laquelle j’ai célébré mes plus grands succès est fantastique. Bien que j’aie 43 ans cette année, je me sens comme un junior par rapport à Carlos et Stéphane. J’ai encore beaucoup à apprendre, mais j’ai vraiment hâte. »

Le Français Peterhansel, 55 ans, est le champion automobile en titre et, grâce à 14 victoires incroyables en 33 départs en voiture et en moto, il est également le concurrent du Dakar Rally le plus titré de tous les temps.

Il a dit : « Probablement le dernier pas que je peux faire en tant que pilote professionnel. L’avenir est électrique. Dans 10 ans, tout le monde conduira des voitures électriques. Le Dakar est un test extrême pour cette technologie. »

À 59 ans, Sainz est l’un des plus grands athlètes espagnols de tous les temps et l’un des concurrents de rallye raid les plus rapides après trois titres de rallye Dakar ainsi que deux titres de champion du monde des rallyes en 1990 et 1992.

« El Matador », qui court également dans Extreme E, a révélé : « J’ai toujours faim. Si je ne l’étais pas, je n’accepterais pas ce défi qui est très important pour moi – essayer de gagner le Rallye Dakar avec Audi. C’est un projet fantastique et extrême – le défi ultime pour un groupe motopropulseur électrique. »

Andreas Roos, responsable des engagements en matière de sport automobile d’usine chez Audi Sport, a ajouté : « Les pilotes et les copilotes font la différence à Dakar. Le fait que nous aurons trois équipes de pilotes au plus haut niveau est rassurant. C’est maintenant à nous de terminer le développement de notre voiture innovante et de lancer la révolution énergétique du rallye tout-terrain. »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments