ERC International

Manu Guigou prêt à reprendre le volant aux Canaries !

Plus de trois mois après son dernier rallye, Manu Guigou s’apprête à reprendre le volant de son Alpine A110 Rally pour la deuxième manche de son programme en Coupe du Monde FIA R-GT. Deuxième du Rallye Monte-Carlo pour le coup d’envoi de sa nouvelle campagne, le pilote Code Racing Development se prépare à disputer pour la première fois le Rally Islas Canarias tout en participant activement à la montée en puissance des ambitions d’Alpine.

Depuis son podium en ouverture de saison de la Coupe du Monde FIA R-GT au Rallye Monte-Carlo, Manu Guigou a eu un agenda bien occupé depuis fin janvier !

Manu présent sur tous les fronts

D’abord présent aux côtés de possesseurs d’A110 au Rallye Monte-Carlo Historique 2022, l’Ambassadeur Alpine en a retrouvé d’autres pour des essais sur le Circuit de Lurcy-Lévis quelques jours avant de découvrir l’Alpine F1 A522 à Paris. Présent pour l’ouverture des Centres Alpine Nîmes et Porto-Vecchio, Manu Guigou s’est aussi prêté au jeu des baptêmes de piste sur le Circuit Bugatti du Mans et le Circuit du Laquais.

Toujours proche des rallyes, Manu Guigou a ensuite accompagné le Centre Alpine Reims à l’occasion du Rallye Épernay Vins de Champagne en ouvrant l’épreuve au volant d’une Alpine A110 avant de se rendre au Salon de l’Automobile de Lyon. Le week-end dernier, le Français était également au Rallye Rhône-Charbonnières dans le cadre du Championnat de France des Rallyes. Tout en encadrant un groupe de clients Alpine, Manu s’est offert la victoire de l’épreuve VMRS (Véhicule Moderne de Régularité Sportive) au volant de l’Alpine A110S de série !

« La pause a été longue, mais je n’ai connu que de bons moments à travers ma fonction d’Ambassadeur Alpine », confie Manu Guigou. « C’est toujours un plaisir d’échanger avec tant de passionnés, de suivre la course, de partager des anecdotes et des expériences autour de l’Alpine A110. J’aime collaborer avec le réseau et apporter ma pierre à l’édifice, tant par mon lien avec la compétition que par mon expertise de la voiture, avec tous les amoureux de la marque. Je me languis déjà du programme qui m’attend dans les prochaines semaines avec les Grands Prix de Pau moderne et historique, La Piste Bleue à Goodwood ou encore les 24 Heures du Mans ! »

Place à la compétition

Manu Guigou a également eu le temps de reprendre le volant de son Alpine A110 Rally en vue de ses prochaines échéances en Coupe du Monde FIA R-GT. Après une première séance dans l’Ain sur une base de 2,5 kilomètres alternant grip et portions glissantes il y a un peu plus de deux semaines, le Français retrouvera sa voiture quelques jours seulement avant le Rallye des Canaries, une épreuve qui lui est inédite.

« C’est un rendez-vous que je m’apprête à découvrir », confie Manu Guigou, qui arborera le numéro 48 sur son Alpine. « Je ne l’ai jamais disputé auparavant, donc il faudra rapidement maîtriser les routes et adapter la voiture à leurs spécificités dans la foulée des reconnaissances. Comme à mon habitude, j’essaie de me préparer au mieux pour ce terrain s’annonçant extrêmement spécifique. Ce sera la première fois en trois ans que le rallye se déroule au mois de mai, donc il pourrait y avoir quelques surprises, notamment sur l’abrasivité des routes. Malgré les dénivelés, le parcours et les trajectoires semblent plutôt typés circuit, donc cela pourrait correspondre aux qualités de l’Alpine si le soleil est avec nous. »

Le Rallye des Canaries sera également pour Manu Guigou l’occasion de retrouver son copilote Kévin Bronner ainsi que l’équipe Code Racing Development pour la première fois en compétition dans le cadre d’une épreuve du Championnat d’Europe FIA des Rallyes.

« Je retrouve un format que je connais bien sur trois jours et près de 200 km d’action », rappelle Manu Guigou. « Nous intégrons aussi pour la première fois depuis le Rally di Roma Capitale l’an dernier le plateau du FIA ERC, où se mêlent toujours de véritables spécialistes et des locaux performants sur leurs terres. Le niveau s’annonce donc extrêmement relevé même si je me concentre uniquement sur la Coupe du Monde FIA R-GT. Nous avons déjà pu travailler avec Code Racing Development, Michelin et nos partenaires d’ETS lors de nos essais préliminaires. Notre collaboration a bien commencé avec un podium au Monte-Carlo, mais le plus dur reste à faire. L’objectif sera d’extraire tout le potentiel de l’Alpine pour inscrire un maximum de points, et il ne faut pas oublier que tous les résultats sont pris en compte en fin de saison. J’ai toute confiance en l’équipe et Kévin et je suis convaincu que nous avons toutes les cartes en main pour connaître un beau week-end. Dans tous les cas, nous sommes tous concentrés et extrêmement contents de reprendre la route ! »

Le Rallye des Canaries sera la deuxième manche de la Coupe du Monde FIA R-GT. Créée en 2015, cette compétition dédiée aux véhicules de la catégorie R-GT se compose de cinq épreuves sur asphalte dans cinq pays européens différents. La semaine prochaine, les Alpine y affronteront d’autres modèles de marques prestigieuses à travers treize spéciales. Les débats s’ouvriront jeudi soir par une super-spéciale avant deux boucles identiques de trois secteurs chronométrés vendredi, puis un samedi suivant le même format avec trois nouveaux tests avant l’arrivée à Las Palmas.

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires