International

Manu Guigou déjà focalisé sur le Barum

Coupé dans son élan après avoir rivalisé avec les meilleurs concurrents du Championnat d’Europe des Rallyes armés de quatre-roues motrices avec son Alpine A110 Rally, Manu Guigou a été contraint à l’abandon au Rally di Roma Capitale. Toujours en lice pour le titre en Coupe du Monde FIA R-GT, le pilote Code Racing Development se concentre désormais sur son prochain rendez-vous au Barum Czech Rally Zlin (27-28 août).

Coleader du classement général en arrivant en Italie, Manu Guigou voyait sa préparation méticuleuse porter rapidement ses fruits lors de la troisième manche du calendrier à Rome.

Manu hisse Alpine aux avant-postes

Après un départ prudent dans les rues entourant le Colisée, Manu Guigou passait la vitesse supérieure dans la première spéciale du samedi entre Roccasecca et Colle San Magno. Auteur d’un passage plein d’engagement, il signait le troisième meilleur temps absolu, à seulement six dixièmes de seconde du scratch obtenu par la Rally2 d’un multiple champion d’Italie et d’Europe.

« Nous avons fait le choix de partir prudemment lors de la super-spéciale vendredi soir à Rome », explique-t-il. « Le parcours était bordé de béton, donc nous avons préféré rouler au milieu de la route pour éviter tout risque superflu avant de défier les gros morceaux de l’itinéraire. Samedi, nous avons affiché un excellent rythme pour réaliser un superbe chrono. J’étais content de la performance de la voiture sur cette spéciale au profil typé course de côte, ce qui correspondait bien au châssis et aux qualités de l’Alpine. Il y avait quatre épingles où nous manquions un peu de relance par rapport aux quatre-roues motrices, mais j’étais très satisfait de notre passage. C’était vraiment top de n’être qu’à six dixièmes de seconde de la meilleure Rally2 à un moment où tous les ténors locaux et européens étaient présents. »

Coupé dans son élan…

Loin de se reposer sur ses lauriers, l’Ambassadeur Alpine et son copilote Kévin Bronner poursuivaient leur offensive dans Santopadre – Fontana Liri, la plus longue spéciale du jour avec 29,08 kilomètres. En avance sur leurs adversaires aux intermédiaires, les deux hommes voyaient toutefois leur épreuve prendre fin au douzième kilomètre.

« C’était un abandon frustrant, car nous avions bien préparé cet événement », confie Manu Guigou. « Nous étions à moins d’une demi-seconde au kilomètre des meilleures Rally2 quatre-roues motrices et nous creusions l’écart en R-GT. Malheureusement, j’ai mal positionné mon pied au moment d’attaquer le freinage et j’ai glissé sur la pédale. La sanction a été immédiate et notre voiture a bloqué la course en restant au milieu de la route. Les dégâts étaient hélas trop importants pour repartir dimanche et tenter d’inscrire de précieux points comme nous avons tapé une paroi rocheuse sur le côté. Notre week-end s’est donc immédiatement arrêté et je suis d’autant plus déçu que l’Alpine permettait d’avoir un rythme très solide. »

Direction le Barum

Malgré la déception, Manu Guigou préfère retenir les points positifs tout en espérant rebondir dès le prochain rendez-vous en République tchèque.

« Nous avions vraiment réalisé de l’excellent travail lors de nos essais préliminaires pour disposer d’une voiture parfaitement en équilibrée et adaptée au parcours », résume Manu Guigou. « Les pneumatiques Michelin nous ont permis de trouver le bon grip pour exploiter pleinement toutes les qualités du châssis de l’Alpine A110 Rally, notamment sa légèreté et son agilité. Nous l’avions réglée plutôt basse sur ces routes typées circuit requérant des trajectoires propres. L’apport d’ETS a également été déterminant dans les performances de notre moteur. J’ai mis beaucoup d’engagement dans ce rallye et cet abandon est dommage comme nous avions le potentiel de vraiment faire quelque chose de bien en Italie. Se hisser dans le top trois absolu au Barum s’annonce plus difficile compte tenu du profil des spéciales tchèques, mais nous sommes déjà focalisés sur cette prochaine manche. Avant cela, l’équipe Code Racing Development a du travail à faire pour remettre la voiture en état, mais j’ai toute confiance dans le fait que nous serons prêts à relever le défi. La saison est encore longue et tout peut arriver ! »

Dans cinq semaines, Manu Guigou reprendra le volant de son Alpine A110 Rally pour découvrir le Barum Czech Rally Zlin (27-28 août), la quatrième manche de la Coupe du Monde FIA R-GT.

Photo © Sven Kollus

Coupe du Monde FIA R-GT 2022

  1. Raphaël Astier 68 points
  2. Manu Guigou 43 points
  3. Roberto Gobbin 26 points
  4. François Delecour 15 points
  5. Christophe Casanova 12 points
  6. Martin Rada 10 points
  7. Ian Crerar 6 points…
Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires