Rallye du Var 2022
Humeur

Le Débriefing – Rallye du Var 2022

Le Rallye du Var refermait la saison du Championnat de France Asphalte 2022 et après un duel magnifique c’est Nicolas Ciamin qui sort grand vainqueur et qui remporte le Var, voici notre dernier débriefing de la saison.

Les + :

  • Les jeune au pouvoir : Quel régal de voir Nicolas Ciamin et Hugo Margaillan se livrer un duel de toute beauté jusqu’à la dernière spéciale, peu importe le vainqueur car c’est la jeunesse qui triomphe et c’est un sacré coup d’air frais sur le rallye, la relève est peut être là avec Mathieu Franceschi. Allé Messieurs les décideurs faites nous rêver et proposez leurs des programmes complets !
  • Nicolas Ciamin : « Qui boucle la boucle après s’être imposé sur la manche d’ouverture il termine la saison par une victoire et pourtant c’est pas la saison qu’il voulait, on espère le revoir ici ou en WRC2 on lui souhaite. »
  • Léo Rossel : Léo Rossel remporte la manche et la Stellantis Motorsport Rally Cup à l’issue de ce Rallye du Var bravo à lui !
  • Stéphane Sarrazin : Il roule pas souvent mais alors dès qu’il est là il joue devant ! Quel pilote !
  • Gérald Urreizti : On le connait, le pilote local a fait une magnifique course avec une voiture d’un autre temps, bravo !

Neutre :

  • Cédric Robert : Alors oui on attend tant de Cédric dans cette C3 Rally2, mais on le sait elle est dure à appréhender, il faut du roulage pour être au niveau des « dingues » de devant et le temps c’est ce qu’il aura manqué à Cédric pour être un peu plus proche, néanmoins quel bonheur de le revoir dans une « 4 roues motrices » de pointe.

Les – :

  • Le shakedown : L’organisation désirait innover et créer un évènement avec une nouvelle base c’est raté ! Cette nouvelle base est trop large, le dénivelé digne de l’Alpe d’Huez et on nous avait promis des animations… On les cherche… On aime pas Gassin et on le dit !
  • L’ambiance : Alors c’est vrai le plateau était « faiblard », c’est dur de se réinventer, de trouver de nouvelles spéciales, mais l’engouement est moindre, cela se sent, il y a moins de monde c’est indéniable !
  • Réhane Gany : On a pas aimé sa mécanique, mais il méritait tellement d’aller au bout de la course et du duel avec Rossel ! Quel dommage !
  • Mathieu Arzéno : On misait tellement sur lui, on avait tellement envie de le voir à la bagarre que de le voir disparaitre dès l’ES2 nous a frustré ! Dommage !

Mention spéciale du Jury :

  • Réhane Gany : Le même avec un début de course impréssionnant ! Toujours lui car ses passages étaient fous fous fous ! On veut le revoir en 2023 !

Notre coup de coeur :

  • François Delecour : Alors certes ça se finir rapidement le Samedi matin sur une crevaison et l’impossibilité de changer la roue mais alors voir cette Porsche avec Delecour au volant et ce bruit quel bruit ! Ca c’est le rallye !

Inscrivez vous à la Newsletter Rallye-Infos !

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les dernières nouvelles du Rallye dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Peano
Peano
2 mois il y a

Moi j’ai adoré la montée de Gassin❤️♥️❤️♥️