Humeur Interviews

Frederic Roussel : « Nos objectifs sont simples c’est prendre du plaisir ! »

C’est une très belle fin de saison pour Frederic Roussel qui s’offre un Noel avant l’heure avec deux magnifiques rallyes au programme. Direction l’ERC dans un premier temps sur les iles Canaries puis enfin la finale du mondial WRC à Monza avec la DS3 R5. Rencontre avec Frederic Roussel !

Rallye – Infos : Bonjour Frédéric, c’est une très belle fin de saison qui se profile avec en premier lieu les Canaries puis Monza pour finir en beauté cette saison, pouvez vous nous dire comment vous abordez ces deux derniers rendez – vous ?

Frederic Roussel : Alors ces derniers rendez-vous on les aborde avec un peu de stress ! C’est l’inconnu de partir à l’étranger faire un rallye, surtout en cette période de Covid, ou le protocole administratif est très compliqué et en plus avec la barrière de la langue cela ne simplifie pas les choses, on sera contents une fois sur place avec la voiture dans le parc.

Rallye – Infos : Direction donc les canaries avec la DS3 R5, quels seront vos objectifs face à un plateau 4 étoiles ?

Frederic Roussel : Nos objectifs sont simples c’est prendre du plaisir, qui est la base du rallye. Je pense qu’on sera le seul vrai équipage amateur à part peut-être quelques locaux et aujourd’hui se mélanger avec des pilotes du championnat d’Europe qui sont pour la plupart les mêmes que ceux du championnat du monde c’est forcément un grand plaisir ! On découvrira des routes donc l’objectif sera d’essayer d’être plus proche des meilleurs et de pouvoir se jauger un peu pour voir quel écart il y a en seconde kilomètres par rapport à une manche de championnat de France.

Rallye – Infos : Puis ce sera le grand saut en WRC à Monza c’est une première pour vous en mondial, comment a pu se faire cette opération ?

Frederic Roussel : Effectivement ensuite si tout va bien on décollera pour Monza avec la 208 Rally 4, malheureusement ça sera pas avec Jessica James car elle a du faire forfait pour problème familial, donc ce sera avec François Gilbert qu’on prendra le départ de ce rallye. Tous les Rallyes ont été annulés et donc on a vu que celui-là était maintenu. On devait faire Ypres, donc le choix a été de reporter Ypres sur cette épreuve.

Rallye – Infos : Au final ce sont deux épreuves internationales, ça vous donne des idées pour les années à venir peut être ?

Frederic Roussel : Effectivement, en tant qu’amateur plutôt que de rester dans les rallyes autour de chez moi, j’adore aller vivre des expériences ailleurs, c’est aussi ce qui a permis de me faire progresser rapidement car ça ne fait que cinq ans que je fais du rallye. On fait toujours de belles rencontres, étant commerçant je ne prends rarement de vacances donc du coup c’est un peu mes vacances. L’année prochaine effectivement il est prévu de faire le Monte-Carlo et Ypres, une fois que tous les calendriers et que le Covid seront derrière nous effectivement je pense rouler un peu plus sur des épreuves internationales.

Rallye – Infos : Vous roulez beaucoup avec la DS3 R5, un mot sur cette voiture, pourquoi ce choix par rapport à des R5 dites plus modernes ?

Frederic Roussel : Effectivement la DS3 R5 a été mon choix dans un premier temps car c’était la plus abordable, aujourd’hui avec tous les rallyes que l’on a fait avec cette voiture et pour avoir essayé d’autres R5 c’est la seule voiture qui procure encore des sensations digne d’une « kit car ». C’est une voiture qui vit, qui fait du bruit, bref une machine à sensation. Puis ce qui est sûr c’est qu’au kilomètre c’est la R5 qui coûte le moins cher, c’est pour cela que je peux faire autant de rallyes à l’année. Il est plaisant de démontrer qu’une voiture d’ancienne génération peut-être (à un niveau amateur bien sûr) aussi performante que les plus modernes.

Rallye – Infos : Un mot sur la saison, vous avez pas mal roulé alterant le Championnat de France et les nationaux…

Frederic Roussel : On avait prévu de faire une grosse saison, forcément avec le COVID ce fut plus compliqué, mais on a fait tous les rallyes qu’on pouvait faire. Les résultats n’ont pas été à la hauteur de mes espérances à cause des réglages et des choix qui n’ont pas toujours été judicieux. En étant toujours à la recherche du développement maximum sur la DS3 R5 effectivement des fois on la rend moins performante. Mais cela nous permet d’avoir un gros panel d’acquisition afin de pouvoir régler la voiture sur chaque épreuve.

Rallye – Infos : On vous a vu aussi avec la 208 Rally 4 au Mont Blanc , pourquoi ce choix ?

Frederic Roussel : La 208 Rally 4 c’est une voiture qu’on a acheté sur notre structure pour pouvoir la louer et n’étant pas louée sur cette épreuve j’ai décidé de rouler avec pour voir ce que ça donnait. Puis j’ai voulu me mesurer aux personnes du trophée à 40 ans donc ça a été ma première manche en formule de promotion ! J’en garde un très grand souvenir, une super ambiance avec les équipages, toute l’équipe PEUGEOT Sport été là pour nous soutenir. La voiture a été livrée le jeudi du rallye, donc 0 km d’essais. Mes premiers kilomètres ont été ceux de l’ES1 et j’ai été surpris d’être dans le coup ! On a mené une belle bagarre avec les autres équipages, qui avaient déjà tous fait des kilomètres avec la voiture. Au final, on finit sixième du trophée, ça a été une belle performance sur un Rallye qu’on avait jamais fait. Je pense que l’année prochaine je referai des manches, cela me permettra aussi de trouver de l’agressivité pour être encore plus performant avec la DS3 R5.

Rallye – Infos : Vous roulez maintenant depuis quelques saison, quel reste à ce jour votre meilleur souvenir ?

Frederic Roussel : Forcément mon meilleur souvenir est ma victoire scratch au rallye de Fourmies l’année passée, ce fut l’occasion de rencontrer mon nouveau mécanicien cela nous a permis de transformer la voiture et à partir de ce moment-là j’ai franchi un cap et d’être performant bien sûr à niveau amateur.
J’ai de très bons souvenirs aussi de plusieurs podiums et de ma deuxième place (Rallye Régional des Boucles de Seine 2019
) toujours en bagarre avec Marc Amourette. J’ai réussi à faire plusieurs temps scratch devant lui ce qui est une fierté quand on connaît son palmarès.
J’ai de bons souvenirs aussi avec tous les copilotes que j’ai eu et avec qui on partage toujours de bons moments, toutes les équipes d’assistance, tous les supporters, les personnes que j’ai pu aider, la famille du rallye, enfin la vraie famille pas les jaloux.
J’aime partager ma passion avec ma fille qui est souvent derrière moi qui est ma première supportrice et quand je roule mal et c’est la première à m’engueuler (rires) et bien sûr ma femme qui me laisse faire tout ça et qui est fière de ce que j’ai pu accomplir jusqu’à maintenant.
Car tout cela est fait avec une petite équipe, on se démène pour pouvoir faire tout cela ! J’ai une super équipe dans les magasins, qui me permet aussi d’avoir une confiance et de partir sereinement les week-ends faire mes
rallyes. Forcément j’ai aussi des remerciements, Mon équipe express Autosport ,Il faut pas être langue de bois aussi les personnes qui avant que je monte ma structure m’ont permis de progresser. Michelin , GT2 i, la salle de jeux Las Vegas, Corentin et Manu mes mécaniciens et toutes les personnes qui nous donne un coup de main à l’assistance ils se reconnaîtront. Et bien sûr toute ma famille. Tous les photographes et vidéastes, tous les supporters un peu partout en France qui me suivent et qui m’envoient régulièrement des messages. Pour un amateur c’est toujours un plaisir.

Crédit Photo : Bastien Roux

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires