Belgique International

Stéphane Lefebvre à un souffle du titre !

Disputé ce samedi, l’East Belgian Rally constituera la huitième manche du Kroon-Oil Belgian Rally Championship. Sur les spéciales rapides et naturelles des Cantons de l’Est, Stéphane Lefebvre, le leader du championnat, visera résolument une sixième victoire en autant d’épreuves. Mais il devra quoi qu’il arrive attendre encore pour célébrer son titre.

Le Nordiste sera assurément le favori à Saint-Vith, surtout après s’être montré encore le week-end dernier le plus rapide aux Pays-Bas. Mathématiquement, 12 points suffisent à Stéphane Lefebvre, soit l’équivalent d’une quatrième place, afin de se mettre définitivement hors de portée au championnat. Seul un score parfait de Vincent Verschueren au Condroz et à Spa pourrait lui permettre de le vaincre. Mais au décompte final, un pilote doit au minimum engranger 3 résultats dans les 4 rallyes « Mandatory ». Stéphane Lefebvre devra donc participer au Rallye du Condroz ou au Spa Rally, où sa présence est déjà confirmée.

Quoi qu’il en soit, pour la victoire sur le superbe parcours de la région de Saint-Vith, le fer de lance de Citroën devra composer avec le Champion en titre, Adrian Fernémont, très motivé pour signer un résultat de choix sur sa Skoda après une pause de quelques mois. À domicile, Gino Büx visera la victoire, voulant aussi démontrer sa progression depuis le début de saison.

De son côté, Maxime Potty a clairement progressé cette année sur sa Citroën C3. Il est actuellement quatrième du championnat. Maxime sera rejoint au sein du team par Jos Verstappen, pour l’occasion secondé par Jérôme Humblet. L’ancien pilote de F1 a signé le week-end dernier une belle 4e place lors de sa première épreuve aux Pays-Bas (Hellendoorn). Richard Pex accompagnera son camarade de jeu dans les Cantons de l’Est. Le local Tobias Brüls défendra aussi ses chances sur une Citroën C3 identique.

Pieter-Jan Michiel Cracco, seul pilote à défendre ce week-end les couleurs de Hyundai en l’absence de Grégoire Munster, entend cette fois être plus proche du groupe de tête. Ces spéciales offrant une bonne adhérence sont a priori taillées pour la i20 N Rally2.

Plus loin dans le peloton des Rally2, on retrouvera diverses Skoda Fabia, notamment aux mains des spécialistes locaux Kevin et Marco Hommes, du jeune et talentueux Emile Breittmayer, mais aussi d’Alain Litt et de Steve Vanbellingen, qui est de retour en BRC. Jimmy D’hondt, leader au classement de la BRC Master Cup, sera de la partie avec sa Ford Fiesta R5, tout comme Nicolas Stampaert, qui entend bien convertir en beau résultat la confiance acquise lors des précédentes épreuves. Tommy Rollinger sera pour sa part au départ sur sa belle Peugeot 208 T16.

Pour le Top 5, voire mieux encore, il faudra évidemment tenir compte des meilleures Porsche, pilotées par Cédric Cherain et Romain Delhez. En cas de temps clément, les GT allemandes peuvent surprendre de nombreuses Rally2. Nous sommes également impatients de découvrir les chronos du talentueux Néerlandais Mats Van den Brandt, qui aligne une nouvelle BMW M3 E36. Une belle référence en tous cas pour nos ténors de la M Cup, emmenés par Franky Boulat, Loïc Pirot, Philip Lommers et l’Allemand Johannes Kessel.

Plus loin dans le peloton, nous pouvons nous attendre à beaucoup de spectacle de la part des tractions avant et des meilleurs Juniors, Gilles Pyck, Charly Munster et Tom Rensonnet, mais aussi des ténors du Clio Trophy, emmenés par Benoit Verlinde, Casper Nielsen et Jeroen Catelin.

Disputé ce samedi 24 septembre, l’East Belgian Rally 2022 comptera 12 spéciales, réparties en 3 boucles de 4 spéciales : Büllingen (12,79 km), Bütgenbach (9,33 km), Amel (15,22 km) et Burg-Reuland (10,89 km). À 8h20, la première voiture s’élancera depuis le podium de départ. Le vainqueur sera célébré aux alentours de 21h sur ce même podium, dressé devant le centre culture Triangel à Saint-Vith.

Partenaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires