Belgique International

Victoire Gilles Pyck en Junior

Le Rally van Haspengouw 2020 s’est joué dans la toute dernière spéciale. Ghislain de Mevius s’est emparé de la victoire dans l’ultime chrono, Halle-Booienhoven. Chez les Juniors aussi, la victoire s’est jouée au sprint, Gilles Pyck s’imposant à l’arraché. Charles Munster n’a échoué en effet qu’à 6 dixièmes de la victoire !

Manche d’ouverture du Pirelli Junior Belgian Rally Championship, le Rally van Haspengouw s’est disputé sur un parcours très délicat. Pour ses débuts, Thibault Parmentier n’allait pas très loin puisqu’il sortait violemment de la route dans la spéciale de Boekhout. Le premier meilleur temps de la saison était signé par Emile Vandermarliere, mais le pilote de Zwevezele perdait un temps précieux dans la troisième spéciale suite à un problème mécanique : « Le moteur de notre Peugeot n’avait plus aucune puissance au-delà de 120 km/h. Le souci provenait visiblement d’un capteur. Sur un parcours aussi rapide, nous avons perdu beaucoup de temps, ce qui a permis à Pyck et Munster de creuser l’écart. Mais comme il s’agissait de ma première participation à Landen, je suis content de la troisième place. Je me donne encore quelques rallyes pour jouer devant. »

Devant, le duel a fait rage entre Gilles Pyck et Charles Munster. Ralenti par un souci de commande de boîte dans l’après-midi, Gilles Pyck voyait Charles Munster revenir à 10″2 seulement à l’entame de la dernière boucle avec l’Opel Adam R2 au volant de laquelle son frère Grégoire avait remporté le titre l’an dernier. Après une petite erreur de Pyck dans l’ES 10, Munster prenait même l’avantage pour 3″2. Mais dans les derniers mètres, Charles Munster devait finalement s’incliner pour 0″6 face à Gilles Pyck, auteur de six meilleurs temps.

« L’an dernier, je me suis battu pour le titre face à Grégoire. Apparemment, cette année, mon principal concurrent sera Charles. Je suis heureux d’avoir pu finalement m’imposer. Le titre est notre objectif majeur cette année », se réjouissait Gilles Pyck.
De son côté, Charles Munster était évidemment déçu : « Dans les deux derniers virages, je n’ai pas été assez agressif. J’y ai certainement perdu une seconde et ça m’a coûté la victoire. C’est vraiment dommage car j’avais signé deux fois le meilleur temps dans Halle-Booienhoven et je pensais pouvoir garder Pyck derrière moi. Mais je suis quand même content des chronos que nous avons signés aujourd’hui. Avec quatre meilleurs temps notamment. Rendez-vous à Spa. »

Valentin Vertommen semblait bien parti pour s’offrir la quatrième place, après avoir perdu dans l’après-midi 1’30″ sous la pluie suite à un mauvais choix de pneus. Mais comme il ne rentrait pas sa Ford Fiesta au parc fermé, il était disqualifié. La quatrième place revenait dès lors à Loïc Dumont, le jeune Waremmois de 22 ans qui tente cette année sa chance en Pirelli Junior BRC au volant d’une nouvelle Ford Fiesta R2T : « Les conditions n’étaient pas évidentes pour découvrir une nouvelle voiture. Et c’est aussi la première fois que je roulais avec des pneus Racing. Le principal est d’avoir amené la voiture à l’arrivée sans griffes. »

Âgé pour sa part de 21 ans, Aäron Ollevier a amené sa Peugeot 208 aux célèbres couleurs de Crack au cinquième rang final. Mais pas sans mal : « Dans la deuxième spéciale, nous sommes sortis de la route. J’ai coupé fort dans une corde et remis les gaz trop tôt, ce qui nous a tiré dans le fossé. Heureusement sans trop de conséquences. »

Classement Pirelli Junior BRC (après 1/9): 1. G. Pyck 16 points; 2. Ch. Munster 12; 3. E. Vandermarliere 7; 4. L. Dumont 5; 5. A. Ollevier 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *