Aarova Rally - Jobfixers Belgian Rally Championship
Belgique International

Une affiche de choix dans les Ardennes flamandes

Plus de 7 mois après le break imposé par la crise sanitaire liée au Covid-19, le Jobfixers Belgian Rally Championship reprendra ses droits ce dimanche avec la deuxième manche du championnat, le Aarova Rally, disputé à Oudenaarde. Les 76 équipages engagés sont impatients d’en découdre. Parmi eux, pas moins de 23 « Rally2 », nouveau nom de l’ancienne catégorie R5, une poignée de Porsche. L’affiche est particulièrement attractive, d’autant plus que Hyundai Motorsport aligne au départ une Hyundai i20 Coupé WRC pour Craig Breen, qui vient se préparer en vue du Renties Ypres Rally Belgium.

Le Championnat de Belgique des Rallyes redémarre donc ce week-end dans les Ardennes flamandes. Après l’annulation de plusieurs manches du BRC, l’Aarova Rally a été promu pour intégrer le Jobfixers BRC. Ce sera la deuxième des six manches du calendrier de la saison 2020. Le championnat se poursuivra ensuite avec le South Belgian Rally, le Rallye du Condroz, le Renties Ypres Rally et le Spa Rally. Au niveau du décompte des points, les 4 meilleurs résultats seront retenus sur les 5 rallyes nominés au préalable parmi les 6 manches du championnat.

Le Aarova Rally sera composé ce dimanche de 3 spéciales différentes : De Bruwaan (8,71 km, 4 passages), Maarkedal (8,65 km, 3 passages) et Kruisem (10,14 km, 3 passages), représentant au total 92 km contre le chrono, entre 8h et 17h30.

Depuis la zone Public qu’ils ont choisie, les fans pourront savourer la vitesse de la Hyundai i20 Coupé WRC de Craig Breen, qui proposera un avant-goût du spectacle qui nous attend à l’occasion du Renties Ypres Rally Belgium, programmé du 20 au 22 novembre. Naturellement, Craig Breen sera le grand favori du rallye, mais il sera évidemment transparent pour le championnat.

La bataille pour les points promet d’être passionnante avec pas moins de 23 R5 au départ. Leader du championnat après sa victoire au Rally van Haspengouw, Ghislain de Mevius ne sera pas de la partie. Le peloton sera emmené par le Champion en titre, Adrian Fernémont, et sa Skoda Fabia R5 Evo. Skoda est la marque la plus représentée avec pas moins de 10 R5 au départ, notamment la voiture officielle de Sébastien Bedoret, mais aussi les Evo du double vainqueur de ce rallye, Pieter Tsjoen, et des locaux Niels Reynvoet, Fred Miclotte et Steven Vergalle. Dans ce championnat réduit, Cédric De Cecco veut également tenter de viser le titre. Quant à Maxime Potty, il souhaite se rattraper après sa sortie à Landen. Jo Muylle possède pour sa part déjà l’expérience de la R5 à Oudenaarde. Des Pays-Bas nous viendra un équipage bien connu, Kobus-de Wild. Mais il ne faut pas s’y tromper : cette fois, ce ne sera pas le Champion des Pays-Bas, Hermen Kobus, qui sera au volant, mais son jeune frère, Gert-Jan, que nous avons déjà vu en Belgique au volant d’une Fiesta R2.

L’armada Skoda est peut-être impressionnante, mais chaque marque peut compter sur un vainqueur potentiel dans ses rangs. Hyundai peut ainsi s’appuyer sur Grégoire Munster, qui a pu effectuer beaucoup de kilomètres en course à l’étranger pendant la crise sanitaire. C’était encore le cas le week-end dernier à Fafe, au Portugal. La i20 R5 n’aura plus de secrets pour le jeune étudiant.

Citroën possède même 4 vainqueurs potentiels, à commencer par Kris Princen, déterminé à prendre la tête du championnat. Son équipier Guillaume de Mevius était très rapide au Rally van Haspengouw, mais la fin de course ne lui avait pas souri. Brillant vainqueur du Monteberg, Cédric Cherain a cette fois choisi d’aligner une C3 R5. Sur une monture identique, Davy Vanneste s’était montré en début de course plus rapide que Cherain au Monteberg.

Mais dans les Ardennes flamandes, le favori sera peut-être bien Vincent Verschueren. Le local a déjà remporté à deux reprises ce rallye avec sa Volkswagen Polo GTI R5. Sur ce parcours, Vincent Verschueren sait quel set-up choisir pour que sa Polo soit compétitive. Trois autres Polo seront au départ, avec le local Jean-Baptiste Broekaert, mais aussi Henri Schmelcher et le Britannique Meirion Evans.

Et l’impressionnante liste des candidats à la victoire n’est pas terminée puisque Bernd Casier fera son retour au volant d’une toute nouvelle Ford Fiesta MkII R5, un modèle avec lequel Kevin Demaerschalk avait vraiment brillé l’an dernier à Roulers. Le rapide Néerlandais Jim van den Heuvel, le jeune frère de Jasper, alignera aussi une Fiesta R5, tout comme Jimmy D’hondt et Christophe Devleesschauwer.

En plus des R5, on peut s’attendre à une belle dose de spectacle de la part des Porsche. Ça ira très vite avec Gunther Monnens, Andy Lefevere, Patrick Snijers et Tim Van Parijs. Ce dernier, dont l’entreprise se situe à De Bruwaan, voudra évidemment s’imposer à domicile. Le show sera aussi assuré par les rapides BMW de la M Cup, les jeunes pilotes du Junior BRC, les animateurs du Historic BRC et naturellement les participants au RACB Criterium.

Rendez-vous samedi dès 19h30 pour le départ cérémoniel sur la Grand-Place de Oudenaarde. Les équipages mettront ensuite leur voiture en parc fermé au centre de la ville. Dimanche matin, les choses sérieuses démarreront dès 8h. Après 10 spéciales, le vainqueur sera connu aux alentours de 17h30.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments