International WRC

Stéphane Lefebvre : « C’est même la première fois depuis bien longtemps que je vais pouvoir me battre à armes égales à un tel niveau… »

Dans la foulée des victoires au Rallye du Condroz-Huy et du Spa Rally en fin de saison dernière, DG Sport Compétition s’apprête à débuter l’année 2022 en force en alignant, avec le soutien de Citroën Racing et ses différents partenaires, une C3 Rally2 au 90e Rallye de Monte-Carlo, première manche du FIA WRC 2022. Ce sont Stéphane Lefebvre et Andy Malfoy qui prendront place dans l’habitacle, avec pour ambition de se battre dans le groupe de tête de la catégorie.

« Nous sommes à l’aube d’un programme de quatre manches en WRC2, ce qui nous réjouit, commente Alain Georges au nom de DG Sport Compétition. Et nous allons arriver au Monte-Carlo avec une séance de tests de deux jours dans les jambes. Même si le niveau de la catégorie WRC2 sera une fois encore très relevé, avec les Mikkelsen, Camilli, Rossel et consorts, nos ambitions sont claires : jouer dans le groupe de tête et revendiquer au moins un podium. Stéphane sort d’une séance de développement avec Citroën Racing. Il a donc du roulage, auquel vont s’ajouter nos deux journées d’essais. Tout se présente dès lors pour le mieux… »

Pour Stéphane Lefebvre, ce Monte-Carlo 2022 constituera un grand retour, lui qui n’a plus pris part à l’épreuve d’ouverture du World Rally Championship depuis 2017 ! « C’est même la première fois depuis bien longtemps que je vais pouvoir me battre à armes égales à un tel niveau, explique le Nordiste. Je pense qu’on se dirige vers un Monte-Carlo fidèle à son image, qui aura la forme d’un sprint si la météo est ensoleillée et sèche, mais pour lequel la régularité fera encore et toujours la différence. Le haut de la liste des engagés en WRC2 compte au moins cinq pilotes en mesure de jouer la gagne, ce qui signifie qu’il ne faudra rien lâcher ! »

Pour l’équipage DG Sport Compétition, le Monte-Carlo 2022 commencera dès le début de semaine avec trois journées de reconnaissances. Le rallye débutera jeudi en soirée avec les deux premières spéciales. Et quelles spéciales, puisqu’il s’agit de Luceram-Lantosque et La Bollène Vésubie-Moulinet ! Soit le retour de la célèbre ‘Nuit du Turini’ en guise d’entrée ! Six tronçons figurent au programme de l’étape de vendredi, contre cinq samedi et quatre dimanche. Cap sur la Principauté de Monaco, qui redevient le point central de la légendaire épreuve…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires