International WRC

Rallye bien difficile pour Grégoire Munster…

Grégoire Munster et Louis Louka (Hyundai i20 R5) ont été contraints à l’abandon lors de la dernière étape du Rally Monza. Munster a touché un câble juste après une épingle, ce qui a envoyé la voiture en tonneau. La fin abrupte d’un rallye difficile, disputé dans des conditions délicates. Une dure école de la course qui ne remet nullement en cause une fantastique première saison en tant que pilote officiel Hyundai Belux.

Grégoire Munster se présentait au départ avec la voiture engagée par Hyundai Motorsport et alignée par le team Red and Grey. Les circonstances dans lesquelles les concurrents ont été contraints d’évoluer étaient difficiles. La pluie a tombé sans discontinuer, à tel point que cette ultime épreuve de l’année, disputée sur le circuit de Monza, avait des airs du légendaire RAC Rally, avec des spéciales assez courtes, comprenant de nombreuses chicanes, comme dans les parcs britanniques. Grégoire Munster touchait un muret à faible vitesse lors de la spéciale d’ouverture disputée jeudi, lors du passage sur la terre. Un léger impact suffisant à plier le train arrière-droit, ce qui se traduisait par un 9ème meilleur chrono en WRC3.

Le vendredi, il a tombé des cordes, et les spéciales étaient littéralement noyées. Munster entamait la journée par une glissade, après quoi le moteur se coupait. Six chronos plus loin, il était remonté en 23ème position. Le samedi, l’épreuve a mis le cap sur les Préalpes, où les concurrents allaient en découdre sur un parcours enneigé. A la mi-journée, Munster pointait en 21ème position. Quelques instants plus tard, il commençait neiger de manière conséquente. Une série d’incidents a eu pour conséquence que seule une des trois spéciales de l’après-midi a pu être disputée normalement. Et dans Gerosa, Munster réalisait une excellente performance, bondissant à la 16ème place, avant de conclure la journée en 17ème position, soit la 6ème place en WRC3. Dimanche, tout semblait sous contrôle et un résultat identique était en vue jusqu’au moment où le pilote a roulé sur ce câble, de quoi envoyer la voiture en tonneau et contraindre l’équipage à l’abandon. Une déception pour Grégoire Munster, qui avait espéré beaucoup plus de cette épreuve, mais qui rentre en Belgique avec une jolie dose d’expérience supplémentaire. Une prestation de moins bonne facture qui ne vient nullement assombrir une saison conclue à la troisième place du Championnat d’Europe des Rallyes (ERC), avec aussi le titre de vice-Champion Junior.

“C’était une épreuve difficile, peut-être la plus compliquée de la saison, qui n’avait déjà pas bien commencé jeudi après-midi, explique Grégoire Munster. Le plus délicat, c’était de trouver le bon rythme sur ce parcours très particulier, et dans des circonstances ardues. Ce qui s’est passé hier est dommage, et l’objectif n’était assurément pas de conclure la saison de cette manière. Mais bon, ce genre de chose peut arriver. Cela ne me réjouit pas, mais je n’ai pas l’intention de rester là-dessus trop longtemps. C’est dans les moments difficiles qu’on apprend le plus. Je sais à quoi je dois travailler afin d’être encore plus fort l’année prochaine. Je retiens surtout les éléments positifs de cette année, et je remercie tout ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont pu y contribuer.’’

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires