Humeur

Mexique 2020 : L’heure Du Bilan

Après un Rallye de Suède décrié et réduit comme peau de chagrin, on attendait beaucoup de ce rallye du Mexique. C’était sans compter sur sur l’épidémie du COVID-19 qui aura éclipsé l’événement au point de même le réduire et l’amputé de sa dernière étape.

On a aimé :

  • Sébastien Ogier : On aime ou on aime pas toujours est – il qu’il a gagné et de quelle manière ! Une course parfaite, il a été au dessus tout le wee- end. Quelque soit la voiture, il gagne avec, que ça plaise ou non c’est un grand !
  • Teemu Suninen : Quel retour et quel rallye du pilote Finlandais ! Au fond du trou sur les deux premiers rallyes 2020, il sort un Rallye du Mexique parfait. Longtemps en bagarre pour la seconde place ua final il ramène un podium et de gros points pour M-SPORT.
  • Pontus Tidememan : Il a survolé la catégorie RC2, un rallye solide, ce sont des prestations comme celles ci qui nous font dire mais pourquoi ne pas lui avoir donné plus sa chance en WRC…

On a moins aimé :

  • Ken Block : C’était l’attraction du week end et ça a fait flop ! de temps désastreux, une Ford Escort qui d’entrée de jeu a connu des soucis. Avoir un nom et une force de frappe commerciale et en communication suffit il en WRC ? Pas sûr.
  • L’organisation et le COVID-19 : De deux choses l’une soit on fait partir le rallye soit on le fait pas partir mais le stopper en pleine édition et couper la troisième étape est un non sens.
  • Le plateau : On le dit et on le redit chaque année. C’est famélique et indigne du WRC, 21 voitures à l’arrivée en enlevant la dernière journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *