Marques Peugeot

Loïc Duval présent au Rallye du Var en 208 Rally Cup !

Le pilote Peugeot en World Endurance Championship (WEC) Loïc Duval prendra pour la première fois de sa carrière le volant d’une voiture de rallye (208 Rally4) à l’occasion de la dernière manche de la 208 Rally Cup, au Rallye du Var, du 26 au 28 novembre. Vainqueur des 24 Heures du Mans et champion du Monde d’endurance, il est une référence et débutera en compétition au volant de la Peugeot 9X8 en 2022.

Quand vous êtes devenu pilote Peugeot en WEC, auriez-vous imaginé un instant que vous participeriez à un rallye ? Qu’imaginez-vous comme expérience ?

« Je ne l’imaginais pas du tout ! Je sais que dans l’héritage et l’ADN de Peugeot Sport, il y a beaucoup de Rallye, que ce soit en rallye-raid avec le Dakar ou toute l’histoire de la marque en WRC. Quand on me l’a proposé, j’ai tout de suite dit oui car c’est quelque chose qui peut être extrêmement intéressant. C’est assez dur d’imaginer exactement ce que je vais découvrir, mais je pense que ce sera une superbe expérience. J’y vais l’esprit ouvert pour découvrir de la meilleure des façons cette nouvelle catégorie et cette nouvelle voiture. Je suis sûr qu’au sein de la 208 Rally Cup il doit y avoir une super ambiance, donc je suis vraiment content de participer à ce rallye ! »

Quelle image avez-vous du rallye ?

« Pour moi les pilotes de rallye sont hallucinants pour réaliser ce qu’ils font, beaucoup plus que nous sur circuit ! Certes je connais l’asphalte mais pas dans ces conditions ! Et quand je vois les pilotes en Finlande, en Australie, au Mexique, dans ces conditions, avec des changements d’adhérence, des sauts, des vitesses élevées, et cette relation avec le co-pilote, où il faut avoir une confiance aveugle, je suis vraiment admiratif. Des fois on s’engage dans des virages sans aucune visibilité, la seule information dont on dispose c’est celle que nous donne le co-pilote. J’ai une image de pilotes qui n’ont peur de rien, qui font des choses fabuleuses, et c’est extraordinaire à voir, car j’ai déjà eu l’occasion d’être au bord de la route ! Quand on voit ce qu’ils font, c’est toujours très impressionnant. »

Quelle expérience pourrait vous apporter le rallye et la 208 Rally Cup ?

« Le rallye peut m’apporter différentes choses. Un côté adaptation, car sur circuit, on peut avoir des changements d’adhérence s’il pleut, mais sinon le virage est toujours le même, c’est rare de voir de la terre sur la piste ou des éléments autres. Cette faculté d’adaptation à toutes les conditions, météo, routes sales, toutes ces choses seront super intéressantes pour moi. Aussi le paramètre risque, qui à mon sens n’existe quasiment plus en course sur circuit, avec les évolutions de sécurité. En rallye, il ne faut pas oublier qu’il y a des rails, des ravins, des arbres. Cette notion de risque va me permettre d’appréhender quelque chose de nouveau par rapport au circuit. »

Vous n’avez jamais piloté en rallye, comment se prépare-t-on à quelque chose de si différent ?

« La préparation va déjà être d’arriver très humble car certes je sais « tourner le volant », mais je rentre ici dans un univers totalement différent. Il ne faut surtout pas arriver avec des objectifs, à part celui de s’amuser et de découvrir la 208 Rally4 et la discipline. Il ne faut pas d’objectif de performance, c’est très important. Travailler au mieux avec les gens qui connaissent ce domaine, que ce soit ma co-pilote, l’environnement de la 208 Rally Cup, les autres équipages et mon équipe du Lycée St Vallier, essayer de comprendre un maximum de choses le plus vite possible. Ne pas être avare de questions et essayer de digérer un maximum d’informations le plus rapidement possible car c’est complètement nouveau. Il faut que je m’entoure de connaisseurs, leur poser des questions et me construire une « base de données » ! »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires