Marques

L’Octavia, première WRC pour Skoda…

C’était en 2003, l’Octavia WRC allait laisser la main à la future Skoda Fabia WRC dès le Rallye d’Allemagne. Longue, lourde et peut être inadaptée pour le WRC, néanmoins l’Octavia WRC marquera l’histoire des rallyes comme la voiture qui aura mené Skoda en WRC avec des images restées dans les mémoires comme celle de Roman Kresta suspendu sur un poteau au Monté Carlo. Aujourd’hui elle reste aussi comme l’ancêtre des Skoda Fabia R5, retour sur la carrière de la Octavia WRC, première voiture de Skoda en WRC…

Le Rallye de Chypre 2003 a marqué la fin d’un heureux chapitre pour Skoda Auto avec la dernière apparition de l’Octavia WRC comme voiture officielle de la marque tchèque, une voiture qui a contribué à sa manière à la grande histoire de Skoda Motorsport qui dure depuis plus de cent ans.

La contribution de la Skoda Octavia WRC au riche héritage de Skoda Motorsport et à l’image de Skoda Auto ne peut pas être sous-estimé. Après quatre saisons et demie, beaucoup de points ont été remportés. Chaque saison a connu sa célébration, des victoires de spéciales, des places sur le podium et une excellente fiabilité ont offert à Skoda une enviable réputation sur le WRC.

La Skoda Octavia WRC a permis à Skoda Motorsport de mener pour la première fois une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes et de se placer sur le podium à l’arrivée d’une épreuve. Deux victoires de spéciales ont été signées sur le terrain très difficile du Safari Rally et sur l’asphalte ultra-rapide de Catalogne. Pour sa dernière épreuve, l’Octavia WRC a même signé un troisième temps dans la première spéciale.

Lorsque Skoda a décidé d’abandonner sa tradition de voitures de petites cylindrées en faveur de l’Octavia, l’équipe savait qu’elle partait dans un projet à long-terme avec l’objectif de placer la compagnie au coeur de la lutte pour le Championnat du Monde des Rallyes.

L’Octavia était pourtant loin d’être la plate-forme idéale pour gagner des courses mais c’était, à l’époque, la seule voiture de la gamme à pouvoir composer avec la réglementation technique mise en place par la FIA. Malgré sa longueur, l’Octavia WRC a démontré de belles qualités dans la lignée des autres modèles de compétition de Mlada Boleslav.

Skoda Motorsport est impliqué en Championnat du Monde des Rallyes depuis la création de ce dernier en 1973 mais ce n’est qu’en 2002 que l’équipe a disputé pour la première fois un programme complet. Un moment important pour la marque qui fêtait ses cent ans de sport mécanique. Malgré le challenge important du projet de faire rouler deux ou trois voitures sur tous les continents, l’équipe Skoda a toujours été représentée pour au moins une voiture à l’arrivée de chaque épreuve avec le point culminant en Argentine où les trois voitures engagées se sont classées dans le top 10.

Actuellement, l’équipe Skoda Motorsport est constituée d’une des plus fortes paires de pilotes du Championnat avec Didier Auriol, Champion du Monde 1994, et Toni Gardemeister, jeune espoir finlandais.

« L’Octavia WRC est une voiture bien meilleure que certains ne veulent bien le croire, explique Didier. Bien sûr, nous savons que ce n’est pas la plus rapide mais grâce à sa taille, elle est très stable, solide et fiable. Avec cette voiture, on peut toujours espérer terminer les rallyes, et lorsqu’on termine, c’est souvent dans les points. J’ai développé beaucoup de voitures depuis que j’ai débuté en rallye et je peux vous dire qu’il faut d’abord une voiture solide avant d’essayer de construire une voiture rapide. »

« L’Octavia était une grosse voiture mais il n’y a que la taille que j’aurais changée en elle, continue Toni. C’était le seul problème que nous rencontrions dans les spéciales lentes et tortueuses. Pour le reste, je pouvais être à fond sur assez de spéciales pour être heureux à son volant ! » 

Didier et Toni ont été les derniers pilotes de l’Octavia, après une dizaine de virtuoses du volant dont les Champions du Monde Stig Blomqvist, Kenneth Eriksson et Gabriel Pozzo.

Skoda Motorsport a décidé de tourner la page avec l’arrivée de la Fabia WRC pour la seconde moitié de la saison dès le Rallye d’Allemagne. L’équipe de Pavel Janeba espère conserver la légendaire fiabilité de l’Octavia pour sa nouvelle WRC et progresser encore dans le Championnat du Monde des Rallyes après plus de cent ans d’implication en sport mécanique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *