ERC International

L’Alpine va débuter en ERC…

Eligible dans la catégorie ERC2, L’alpine va débuter en ERC. En effet, Zelindo Melegari (leader de l’ERC2)s’alignera au Rallye de Fafe Montelongo, au Portugal, prévu du 2 au 4 octobre au volant d’une Alpine A110 RGT sur les spéciales du Championnat d’Europe FIA des Rallyes, la semaine prochaine.

L’entreprise française CHAZEL Technologie Course se prépare à lancer pour la première fois une Alpine A110 RGT sur les spéciales du Championnat d’Europe FIA des Rallyes, la semaine prochaine.

Louis Chazel, coordinateur Rallye de CHAZEL Technologie Course, a déclaré : “L’ERC est le championnat de référence en Europe. Nous venons pour montrer les très bonnes performances de l’Alpine A110 RGT sur asphalte. C’est une toute nouvelle voiture, engagée pour l’instant seulement dans des rallyes en France, et ce sera donc la première apparition d’une Alpine A110 RGT sur des routes étrangères.”

“Du point de vue de l’équipe, nous sommes très contents de retrouver l’ERC. Notre dernière saison complète en ERC remonte à 2013, quand nous étions en charge de l’équipe officielle Renault Sport. L’ERC est un championnat très pertinent, avec des rallyes mythiques et une très rude compétition, un endroit parfait pour la nouvelle Alpine A110 RGT.”

“Zelindo mène l’ERC2 après deux rallyes et a décidé de s’engager avec la nouvelle Alpine A110 RGT car c’est l’arme parfaite pour cette catégorie sur asphalte”, a poursuivi Chazel. “CHAZEL Technologie Course est spécialisée dans l’Alpine A110 nouvelle génération en rallye mais aussi en circuit. Nous louons et vendons également la nouvelle Alpine A110 RGT. Pour le moment, l’Alpine A110 RGT est homologuée seulement en spécification asphalte. Nous avons disputé plusieurs rallyes en France et nous sommes maintenant contents d’être au départ du Rallye de Fafe Montelongo.”

Melegari impatient de débuter l’aventure Alpine
Zelindo Melegari est impatient de piloter son Alpine A110 RGT en course après une séance d’essais réussie. “J’ai choisi cette voiture parce que le reste de la saison ERC se tiendra sur asphalte et je pense que cette voiture y sera plus compétitive que la Subaru, qui est plus ancienne. J’aime beaucoup les rendez-vous sur terre et je suis désolé que tout soit sur goudron désormais. Mais je suis quand même content de courir et j’ai un bon ressenti avec cette voiture après les tests que nous avons faits ensemble. L’équipe est très professionnelle, ils savent ce qu’ils ont à faire et je suis impatient de remonter dans la voiture et d’essayer de lutter pour le podium en ERC2.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *