Humeur

La fin de la « French connexion »…

Depuis 1999 et le retour de Peugeot en WRC, la France a toujours rayonné sur les rallyes Mondiaux. De Peugeot en passant par Sébastien Loeb, Citroën, Sébastien Ogier et Michelin le drapeau tricolore a toujours flotté sur les podiums et les titres mondiaux; malheureusement il est à craindre que ce soit la fin de la domination Française.

Le retrait aussi brutal que prévisible de Citroën est le premier acte de la fin annoncée de l’hégémonie Française sur les Rallyes Mondiaux. Car ne nous méprenons pas les rallyes de Sébastien Loeb et Sébastien Ogier sont désormais comptés.

Derrière eux ? La nuit car si une relève existe bel et bien avec les Rossel, Ciamin, Franchesci ou Loubet mais les places sont de plus en plus chères en WRC et sans un constructeur national il sera compliqué de percer et s’imposer au delà du niveau national. Car la force des Panizzi, Loeb ou encore Ogier c’est d’avoir eu à un moment donné l’appui d’un constructeur pour les imposer.

Car on voit mal un constructeur investir à la fois sur la Formule 1 et le WRC en même temps. Donc exit Renault Sport, exit le Groupe PSA. La France vient de perdre son constructeur national engagé en WRC mais est aussi sur le point de perdre ses Champions du Monde sui partiront à la retraite et son manufacturier autant dire que pour la jeune génération il sera compliqué de monnayer son talent et obtenir une aide dans un pays qui tourne clairement le dos au Rallye. De son côté le programme de formation de la FFSA est loin de pouvoir mener des pilotes au plus haut niveau, en général c’est un « One Shot » puis terminé tout comme les volants constructeurs à l’image du « 208 Rally Cup » qui proposent une saison sans véritable programme après.

C’est donc une longue traversée du désert qui va commencer pour le Rallye en France qui a déjà fort à faire les soucis écologiques et de sécurité. Ne boudons pas notre plaisir de voir les Ogier, Loeb et les dernières C3 WRC de chez PH Sport en 2020 car cela ne risque de pas durer et le Rallye Français risque de vite retourner dans l’anonymat du Championnat de France…

Partenaire Rallye – Infos

One thought on “La fin de la « French connexion »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *