International WRC

Katsuta victime des routes difficiles d’Ypres

Bien que l’événement ait une riche histoire, il s’agissait de ses débuts dans le Championnat du monde des rallyes FIA, ce qui signifie qu’il s’agissait d’un tout nouveau défi pour de nombreux pilotes, y compris Katsuta. Ce défi était composé d’étapes rapides et étroites sur des routes agricoles bordées de fossés et comportant de nombreux carrefours, avec de la terre traînée sur la route par chaque voiture qui passait. Pour Katsuta, c’était aussi son premier rallye avec un nouveau copilote, Keaton Williams, qui remplaçait Dan Barritt.

La journée d’ouverture du rallye vendredi comportait un shakedown le matin, puis huit étapes l’après-midi et le soir – la journée la plus longue en termes de distance de compétition. Katsuta a pris un départ solide et constant en apprenant à piloter les spéciales uniques, terminant la journée en septième position au classement général.

Katsuta était passé à la sixième place au départ de samedi, mais dans la deuxième étape du jour, il a eu un accident à grande vitesse lorsqu’il a foncé dans l’un des nombreux fossés à la suite d’une bosse sur la route. Katsuta et Williams n’ont pas été blessés, ce qui témoigne de la force de la Toyota Yaris WRC, mais les dégâts étaient trop importants pour qu’ils repartent dimanche.

Takamoto Katsuta : C’était un rallye très difficile et exigeant. Le niveau d’adhérence est très difficile à prévoir et dans certaines sections, il est plus difficile à cause des graviers apportés sur la route. Je devais procéder étape par étape, et vendredi, j’apprenais beaucoup de choses et acquérais une nouvelle expérience. Samedi, je voulais essayer de pousser un peu plus dans certaines sections pour essayer d’avoir de meilleures sensations avec le pilotage, mais malheureusement nous avons chuté dans l’ES10. C’était dans une section à grande vitesse mais étroite près du début de l’étape. Il y avait quelques bosses et quand la voiture a atterri dans la compression, je n’ai pas pu tourner aussi facilement et nous sommes allés large dans le fossé. Dans ce rallye, vous ne pouvez pas faire ce genre d’erreur. C’était une grosse chute, mais heureusement, nous étions tous les deux OK. Je suis vraiment désolé pour l’équipe. C’était dommage mais cela fait partie de l’apprentissage et je vais essayer de revenir plus fort.

Juho Hänninen (instructeur du programme Challenge TOYOTA GAZOO Racing WRC) : Ypres est assez difficile et unique par rapport à d’autres rallyes, et Taka ne se sentait pas aussi confiant au début du rallye. J’ai respecté son approche : qu’il n’essayait pas de pousser trop tôt et acceptait qu’il lui faudrait du temps pour monter en vitesse. Mais sur ces routes, même une très petite erreur peut se terminer par un assez gros accident et c’est malheureusement ce qui s’est passé. Il a juste un peu perdu la ligne et c’est tout. Même si vous ne repoussez pas les limites, cela peut toujours arriver. Cela fait partie de la courbe d’apprentissage et Taka a encore acquis une bonne expérience ce week-end. Il n’a pas été aussi confiant sur des routes asphaltées plus étroites, et la prochaine fois qu’il roulera sur des sections similaires – même si ce n’est pas spécifiquement ce rallye – ce sera un peu plus facile avec cette expérience.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires