Humeur Interviews

Eric Brunson : « On y a cru jusqu’au bout… »

Eric Brunson et la Ford Fiesta WRC ont réalisé un superbe week end sur les routes du Touquet. Gratifiant les spectateurs de passages de « folie », Eric Brunson et Cédric Mondon ne sont pas passés loin de la victoire. Rencontre avec Eric Brunson !

Eric Brunson et Cédric Mondon – Ford Fiesta WRC by RallyeMovie

Rallye – Infos : Bonjour Éric, c’est pas passé loin au Touquet ! La victoire était pas loin non ?

Eric Brunson : Oui on y a cru jusqu’au bout, on a échoué de peu, mais la deuxième place reste quand même un excellent résultat.

Rallye – Infos : Une petite erreur pourtant au moment où tout le monde vous voyez revenir et l’emporter que s’est-il passé ?

Eric Brunson : On a fait plusieurs erreurs dans le week-end, qui nous ont coûté pas mal de secondes. Notre tête à queue dans l’avant dernière spéciale nous coupe définitivement dans notre élan. On se fait piéger sur une portion de route ultra glissante et piégeuse que je connais pourtant bien, mais cela n’a pas suffit. C’est dommage car la dernière spéciale du rallye aurait été l’objet d’un sacré suspense…

Eric Brunson et Cédric Mondon - Ford Fiesta WRC by RallyeMovie
Eric Brunson et Cédric Mondon – Ford Fiesta WRC by RallyeMovie

Rallye – Infos : C’était un Touquet dantesque quand même, le plus dur peut être ?

Eric Brunson : Un Touquet dantesque en effet, ça glissait dans tous les sens… La lecture de la route était très compliquée avec tous ces changements d’adhérence ! Mais j’ai le souvenir d’un Touquet 2008 à peu près dans les mêmes conditions et du Touquet 2013 avec des murs de neige de chaque côté de la route. Le rallye du Touquet est un des plus durs du championnat de France.

Eric Brunson et Cédric Mondon - Ford Fiesta WRC by RallyeMovie
Eric Brunson et Cédric Mondon – Ford Fiesta WRC by RallyeMovie

Rallye – Infos : Au final c’est un bon début de saison avec la victoire à la Côte Fleurie, d’ailleurs quelle sera la suite ?

Eric Brunson : En effet, c’est une bonne série. Je dirai même que tout nous sourit depuis septembre 2019 et le rallye national de Lisieux en Normandie. Nous avons gagné ce rallye puis La Rochelle en championnat de France D2 et enfin la Côte Fleurie après une bagarre avec JM Cuoq. Cette deuxième place au Touquet derrière Yoann Bonato est une belle satisfaction. La Fiesta est extrêmement fiable, robuste et efficace. Le travail accompli par LAD avec M-Sport porte ses fruits. Et quel pied cette auto !!! Pour ce qui est de la suite, nous avions prévu de faire Epernay, mais compte tenu du contexte, ce rallye est annulé. Nous ne savons pas quels rallyes nous allons pouvoir faire. Il va falloir être patients…

Rallye – Infos : La Fiesta WRC est – elle vraiment en vente ? Vous aimeriez passer sur quelle R5 si la vente se fait ?

Eric Brunson : La Fiesta WRC a été mise en vente l’an passé. J’ai eu deux touches sérieuses mais cela n’a pas abouti. Je n’ai pas renouvelé l’annonce depuis. J’ai prévu de faire la saison 2020 avec cette voiture extraordinaire. Les bons résultats et le plaisir éprouvé par moi et Cédric nous comblent et ne nous pressent pas de la vendre. Mais si quelqu’un est intéressé, il peut toujours me contacter !

Eric Brunson et Cédric Mondon - Ford Fiesta WRC by RallyeMovie
Eric Brunson et Cédric Mondon – Ford Fiesta WRC by RallyeMovie

Rallye – Infos : Pourtant vous avez prouvé qu’une WRC bien menée est encore performante face aux R5 même si elle ne marque plus de points !

Eric Brunson : Nous passerons certainement à la R5 un jour. A l’heure actuelle, la C3 est très prisée. Si je dois passer à la R5, je me dirigerais vers une voiture vivante comme la WRC, ce n’est pas encore d’actualité… Une WRC a toujours sa place dans les rallyes et également en championnat de France. Je ne suis pas pour l’uniformité mais la diversité dans le sport, comme dans la vie. C’est l’essence même du rallye que d’avoir des voitures de différents types, catégories et puissances… qui concourent sur les mêmes spéciales. C’est pas forcément la plus puissante qui gagne et c’est ça la magie du rallye ! D’autant qu’aujourd’hui, les R5 ont beaucoup évolué et sont équivalentes en terme de performance avec des WRC comme la mienne qui date de 2011. Vu les commentaires des spectateurs du Touquet, la WRC était très attendue sur le bord des routes. Cela reste des voitures qui font du bruit et qui impressionnent.

Eric Brunson by RallyeMovie
Eric Brunson by RallyeMovie

Rallye – Infos : Vous avez une grosse expérience du rallye maintenant, nous aimerions avoir votre avis sur son évolution actuelle ?

Eric Brunson : J’ai une certaine expérience des rallyes. J’ai commencé en 1998 et j’ai presque 200 rallyes dans les bras. La première chose à dire, c’est que nous avons beaucoup de chance de pouvoir faire du rallye encore en 2020. La société a beaucoup évolué en 20 ans et les contraintes étant de plus en plus fortes, il faut remercier tous les organisateurs qui se battent que l’on puisse assouvir notre passion. Il y a certains points que j’aime moins actuellement. Du fait des reconnaissances très encadrées et minutées, il y a moins de convivialité. Mais c’était une nécessité afin d’éviter les abus. En championnat de France, de nouvelles règles ne sont pas conformes à ce que je pense être l’âme du rallye. Nous ne pouvons pas faire monter notre équipe technique sur le podium d’arrivée afin de savourer ensemble une victoire. Depuis cette année, les équipages ne peuvent pas se faire donner une bouteille d’eau au point stop par un membre de son équipe. Ils ne peuvent s’approcher de nous d’ailleurs. Cela est contrôlé. Je ne pense pas qu’il faille aller aussi loin dans les restrictions. On a vraiment eu l’impression d’être dans une bulle pendant tout le rallye le week-end dernier et c’est un peu dommage…

Eric Brunson by RallyeMovie
Eric Brunson by RallyeMovie

Rallye – Infos : Quel reste aussi votre plus beau souvenir en course et quelle voiture vous a le plus marqué, car entre la Subaru WRC, la Fiesta WRC ou l’Escort il y a de quoi faire !

Eric Brunson : Mon plus beau souvenir, c’est difficile car j’en ai plein ! De façon brute, je dirai ma victoire à La Rochelle 2019, alors que j’étais 11ème le premier soir. Ma voiture préférée, la Fiesta WRC sans hésitation. J’ai adoré piloter mes 2 subaru WRC, mais leur manque de fiabilité m’a coûté cher… Quand à l’Escort groupe A, elle m’a permis de beaucoup progresser. C’était une sacrée voiture, pas facile à piloter mais formatrice.

Rallye – Infos : Merci Eric et bonne saison

Eric Brunson : Merci à vous tous, et à bientôt sur les spéciales !

Crédit Photo : RallyeMovie

Un grand merci à RallyeMovie pour les photos, vous pouvez aller visiter leur page Facebook !

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments