Belgique International

Début de saison pour BMA à Bastogne.

Avec les Legend Boucles @ Bastogne, la saison belge de sport automobile a débuté ce week-end. Le rallye immensément populaire réservé aux voitures historiques a pu compter sur un plateau de très grande qualité. Un rendez-vous que BMA ne pouvait pas manquer. Avec sept voitures au départ, et autant à l’arrivée, il convient de parler d’un week-end réussi.

Dimanche soir, on se marchait presque sur les pieds dans le centre de Bastogne, où les concurrents des Legend Boucles avaient été réunis pour la séance d’autographes, tandis que les bolides étaient exposés dans l’artère principale de la ville, pour l’occasion interdite à toute circulation. Les superbes bolides et leurs équipages ont vécu un week-end aussi intense que compliqué. La pluie omniprésente a entraîné d’innombrables pirouettes et sorties de route, avec de nombreux abandons à la clef. Rien de tout cela néanmoins pour les pilotes BMA. Les sept voitures qui ont pris le départ samedi matin ont en effet toutes atteint l’arrivée !

En catégorie ‘Legend’, Bernard et Charles Munster (Porsche Carrera RS) ont achevé l’épreuve au 7ème rang général. Gérard Marcy et Louis Louka (Porsche 911) se sont classés excellents 8èmes. André Lausberg, qui fêtait dimanche son 63ème anniversaire, et Jonathan Lemaire (Porsche 911) ont terminé 14èmes, tandis que Philippe Moortgat et André Leyh (Porsche 911 S) finissaient au 28ème rang.

Les activités toujours plus importantes de BMA ont eu pour conséquence de Bernard Munster se présentait au départ sans préparation optimale. “La conséquence, c’est que cela dure un peu plus longtemps avant que le rythme soit de nouveau là. Et pour couronner le tout, les freins posaient problème dans deux spéciales. Dimanche, les choses se sont mieux passées, avec des chronos constamment dans le top 4, et deux 2èmes meilleurs temps derrière l’inaccessible Kris Meeke.’’

Dans le dernier tronçon, Charles Munster prenait le volant, ayant ainsi la possibilité de goûter à son tour au caractère particulier de cette épreuve et profiter de l’enthousiasme d’un public plus nombreux que jamais. Grégoire Munster a également apporté sa pierre à l’édifice en créant des notes sur bases des vidéos fournies par l’organisateur, de sorte que Bernard Munster n’a pas eu à se servir des notes mises à la disposition des équipages. Andrée Hansen, l’épouse de Bernard, maman de Charles et Grégoire, n’était cette fois pas dans la voiture en qualité de copilote, mettant un point d’honneur à prendre en charge le catering. D’un niveau ‘quatre étoiles’, selon certaines sources.

Avec Gérard Marcy, BMA est parvenu à placer une deuxième voiture dans le top 10 en ‘Legend’. “Gérard Marcy a disputé une très belle course pour sa première apparition aux Legend Boucles, avec à l’arrivée une solide 8ème place. Il faut savoir que ce n’est que la troisième fois qu’il utilise un tel système de notes. Au Dakar et dans les autres épreuves ‘classic’ qu’il a disputées par le passé, il utilisait un tout autre système. Il est finalement parvenu à terminer devant les Porsche de son équipier André Lausberg, mais aussi de Guillaume de Mévius. André Lausberg revendiquait une place dans le top 20, et sa 14ème position, finale l’a ravi, résultat d’une très belle course, exempte de toute erreur. Philippe Moortgat a terminé 28ème. Dommage que nous ne soyons pas parvenus à résoudre plus tôt ses problèmes de condensation’’, poursuit Bernard Munster.

En ‘Classic 50’, Joseph et Mireille Charlier (Porsche 911 SC) ont été méritoires. En ‘Classic 60’, Johan Gitsels et son fils Joppe (Porsche 911 SC) ont pris une très solide 4ème place. Vincent Prégardien et Renaud Piedboeuf (Skoda Fabia R5) ont ouvert le parcours comme voiture 0. “J’aimerais tirer mon chapeau à tout le monde chez BMA. Les pilotes ont été confrontés à une météo constamment pluvieuse, ce qui a rendu le parcours très difficile, tandis que les mécanos ont littéralement dû œuvrer dans la pluie et le vent afin de prendre soin des voitures et leur permettre de poursuivre l’épreuve dans les meilleures conditions. Le signe d’un très grand professionnalisme dans le chef de tout le monde, pilotes comme mécaniciens’’, conclut un Bernard Munster très satisfait.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments