Marques Renault

Clio Rally5 Championne de France des Rallyes Terre deux roues motrices avec Quentin Ribaud

Clio Rally5 franchit une nouvelle étape importante dans sa jeune carrière en remportant sa première couronne nationale dans l’Hexagone aux mains de Quentin Ribaud. Le vainqueur de la saison inaugurale du Clio Trophy France Terre a poursuivi sur sa lancée en menant Renault à son premier titre sur les spéciales françaises depuis le triomphe de Simon Jean-Joseph et de la Clio S1600 en Championnat de France S1600 en 2003.

Dès ses débuts sur cette surface au Rally Guanajuato Mexico 2020, Clio Rally5 avait marqué les esprits avant de confirmer son potentiel, notamment avec Jean-Sébastien Vigion et Florian Bernardi, deuxième du Championnat de France des Rallyes Terre deux roues motrices en 2020.

Dans le cadre de sa campagne victorieuse cette année en Clio Trophy France Terre, Quentin Ribaud s’était emparé des commandes du classement général avant la finale du calendrier au Rallye Terre de Vaucluse. À domicile, le Français démontrait à nouveau tout son talent au volant de Clio Rally5 en survolant les débats en RC5 avec dix scratches en autant de secteurs chronométrés. Toujours navigué par Mélissa Declerck, le Vauclusien s’imposait finalement avec près de quatre minutes d’avance tout en se mêlant aux voitures des catégories supérieures pour se hisser au deuxième rang parmi les deux roues motrices.

Grâce à ce troisième succès de classe de la saison, Quentin Ribaud scellait ainsi son titre en Championnat de France des Rallyes Terres deux roues motrices et la première couronne en compétition ouverte dans l’Hexagone de Clio Rally5. Mieux encore, le duo offrait à Renault son premier sacre national depuis le Championnat de France S1600 remporté par Simon Jean-Joseph en 2003.

Preuve de son excellent niveau de compétitivité, le Clio Trophy France Terre voit d’ailleurs trois de ses pilotes – Quentin Ribaud, Jean-Paul Monnin et John Laroche – finir dans le top dix des deux roues motrices en 2021. Quentin Ribaud termine également à une belle septième place au classement général final du Championnat de France des Rallyes Terre.

Meilleur Junior de la nouvelle formule de promotion organisée par Alpine Racing, Quentin Ribaud entrera bientôt dans la phase de préparation de son programme officiel avec Clio Rally4 en 2022. En parallèle, son homologue sur asphalte Romain Di-Fante tentera de l’imiter en se rendant au Rallye du Var (25-28 novembre) en tête du Championnat de France deux roues motrices des Rallyes Asphalte.

Quentin Ribaud : « Nous sommes très heureux de remporter ce titre plutôt inattendu puisque nous nous étions focalisés uniquement sur le Clio Trophy France Terre jusqu’ici. Après la finale aux Cardabelles, nous avons vu que nous étions bien placés et nous avons donc décidé de relever le défi du Rallye Terre de Vaucluse. Nous avons géré notre course en fonction de nos principaux concurrents pour sceller ce sacre et je ne réalise pas encore. Cela couronne une saison vraiment parfaite avec BHR, 3P Racing, Mélissa, mais aussi nos partenaires et Renault qui se sont investis afin d’être au départ ce week-end. Je tiens également à remercier l’équipe qui a fait énormément pour que nous puissions rouler cette année. Cela fait vraiment plaisir d’avoir des gens comme Patrick Magaud et Patrice Fabre nous proposer le programme que nous avons eu en 2021. Je leur en suis extrêmement reconnaissant, tout comme je le suis envers Bastien Héron, ses mécaniciens et David Bertrand, qui nous ont permis d’évoluer dans des conditions fantastiques. Nous allons désormais nous concentrer sur notre préparation avec Clio Rally4 pour démontrer le potentiel de la voiture sur terre dès l’an prochain ! »

Benoît Nogier, directeur commercial racing d’Alpine Racing : « Nous adressons toutes nos félicitations à Quentin, Mélissa et leur équipe pour ce titre national acquis avec brio face à une concurrence féroce et relevée. Comme il l’a fait toute l’année en Clio Trophy France Terre, Quentin a fait preuve de maturité en trouvant rapidement le parfait équilibre entre attaque et gestion pour s’imposer dans sa classe, se mêler aux meilleurs équipages de la catégorie supérieure et être sacré. Cette première couronne dans l’Hexagone est un nouveau temps fort du trentième anniversaire de Clio en compétition et elle nous réjouit d’autant plus qu’elle confirme la réussite exceptionnelle de Clio Rally5 et de ses glorieuses ainées comme la Clio S1600. Cela souligne également l’excellent niveau et la formidable plateforme d’apprentissage offerte par les trophées dédiés à Clio Rally5 et nous avons désormais hâte de voir si Romain Di-Fante pourra imiter Quentin Ribaud sur asphalte dans une dizaine de jours ! »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires