Belgique International

C’était la rentrée pour DG Sport Compétition en Belgique…

De longs mois après le Rally van Haspengouw, le Belgian Rally Championship 2020 a enfin repris ses droits ce dimanche dans la région d’Audenarde. Disputé tel un sprint sur 10 spéciales en une seule journée, l’Aarova Rally constituait la parfaite rentée des classes, à laquelle DG Sport Compétition a pris part en alignant les Citroen C3 R5 de Kris Princen et Bram Eelbode d’une part, Guillaume de Mévius et Martijn Wydaeghe de l’autre.

Histoire sans doute de célébrer ce retour en spéciale, les nuages avaient décidé d’être généreux au-dessus des Ardennes flamandes, de quoi transformer la première partie de l’épreuve en un défi permanent, notamment au niveau du choix des pneumatiques. Et force est de reconnaitre que cet Aarova Rally n’a pas débuté sous les meilleurs auspices pour l’équipe basée à Theux…

« Nous avons d’emblée constaté que quelque-chose ne tournait pas rond avec la nouvelle voiture de Guillaume de Mévius, explique Alain Georges, responsable de DG Sport Compétition. On a d’abord pensé à la pompe à eau, mais le mal était d’origine électrique ou électronique. Impossible dans ces conditions d’en trouver l’origine dès l’instant où le rallye a débuté. Histoire de ne pas risquer des dégâts importants sur le moteur, nous avons préféré en rester là, afin de checker tout ça à l’atelier… »

Exit donc de Mévius et Wydaeghe, les espoirs des chevronnées de DG Sport Compétition reposaient sur les épaules de Kris Princen… qui partait à la faute dès la première spéciale ! Une quinzaine de secondes s’envolait, obligeant le multiple Champion de Belgique à se lancer dans une improbable chasse au temps perdu, vu les conditions rencontrées.

« Je me suis fait surprendre dans ce qui doit être le virage le plus lent du tracé, avoue Kris Princen. Les conditions étaient telles que le pilotage en devenait très compliqué. Par la suite, je n’osais pas, je savais que je ne prenais pas tous les risques… »

La C3 R5 DG Sport Compétition revenait néanmoins dans le match, et à une spéciale de l’arrivée, Princen et Eelbode étaient remontés en 2ème position du classement BRC, pointant à 7’’9 à peine du leadership. « Kris a alors tenté le tout pour le tout, et il a crevé, reprend Alain Georges. C’est aussi ça, le rallye ! Pas de chance pour cette fois, mais nous savons que le potentiel est clairement là. Le championnat, aussi particulier soit-il cette année, n’est pas terminé. C’est au soir du Spa Rally qu’on fera les comptes, pas avant… »

Rendez-vous est d’ores et déjà fixé lors du South Belgian Rally, dans la région de Vresse-sur-Semois, dans deux semaines à peine. Nul doute que les Citroën C3 R5 DG Sport Compétition trouveront là-bas un parcours 100% naturel totalement à leur convenance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *