International

Un Championnat du Monde JWRC nommé… Brice Tirabassi…

Lorsque l’on parle de JWRC et surtout de Champion du Monde, beaucoup penseront à Sébastien Loeb en 2001 ou Sébastien Ogier en 2008 par exemple, mais il ne faut pas oublier que le troisième à inscrire son nom au palmarès après Daniel Solà est Brice Tirabassi !

Retour sur un Champion du Monde JWRC nommé Brice Tirabassi,

Malgré un abandon lors de la dernière manche de la saison du Championnat du Monde Junior qui se disputait ce week-end en Grande-Bretagne, Brice Tirabassi a remporté la couronne mondiale du Junior WRC, succédant ainsi à l’Espagnol Dani Solà et à son compatriote Sébastien Loeb.

Le pilote de l’Equipe de France FFSA a été remarquable tout au long de la saison au volant d’une Renault Clio Super 1600 préparée par Oreca. En s’imposant sur les routes piégeuses du prestigieux Monte-Carlo, mais aussi sur la terre cassante de l’Acropole et sur l’asphalte ultra-rapide de la Catalogne, le Varois, Champion de France en titre, a conquis le titre suprême dans l’anti-chambre du WRC.

Ses performances remarquables tout au long de la saison lui ont permis d’aborder cette dernière épreuve avec une confortable avance. Démarrant sur un bon rythme, Brice Tirabassi a d’abord cherché à adapter au mieux sa Renault Clio Super 1600 aux spécificités du terrain. Les réglages trouvés lors des derniers essais n’ont pas apporté entière satisfaction en début de course : « J’ai du mal à trouver le bon feeling. La situation est analogue à ce que j’ai connu au Terre des Cardabelles en Championnat de France. Je n’ai pas mes marques, je ne roule pas comme je veux mais plutôt comme je peux. C’est frustrant car c’est un rallye magnifique. » 

Mais dans la dixième spéciale, Crychan, le moteur allait surchauffer. L’équipage de la Clio allait bien tenter de réduire la température du propulseur avant de s’élancer dans Halfway, mais la cause était entendue : « Il est difficile d’admettre cette situation, j’ai abandonné alors que le titre était à notre portée. Maintenant, il faut attendre et suivre la course pour savoir si nous allons être Champions du Monde. J’aurais préféré que cela se passe autrement mais un titre se gagne sur une saison entière. » 

Seul à pouvoir contester le sacre du pilote de l’Equipe de France FFSA, Salvador Canellas n’allait terminer qu’en quatrième position, échouant à deux points de Brice Tirabassi au Championnat : « C’était une année de découverte du Championnat du Monde pour nous, il y a eu des hauts et des bas. Il est vrai que j’aurais préféré terminer sur un bon résultat mais c’est comme ça. Tout est bien qui finit bien. Je vais attendre d’être rentré à la maison pour savourer ce titre. » 

Espérons que l’avenir de Brice Tirabassi soit aussi glorieux que celui de son aîné, Sébastien Loeb, lui aussi Champion du Monde Super 1600 il y a deux ans sous les couleurs de l’Equipe de France FFSA. Le pilote Citroën a aujourd’hui pris la deuxième place du Rallye de Grande-Bretagne, terminant vice-Champion du Monde pour sa première saison complète et apportant, avec ses coéquipiers Carlos Sainz et Colin McRae, un premier sacre mondial des Constructeurs à l’équipe Citroën Sport.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments