France Régions

Tony Cosson : « Nous avons déjà en tête l’envie de remonter à bord de la Fabia R5 »

Avec seulement 35 kilomètres d’essais et une nouvelle voiture à appréhender, Tony Cosson et Anne-Sophie ont réalisé l’exploit de terminer au pied du podium du 50ème Rallye de la Côte Fleurie. Une expérience qui pourrait en voir naître d’autres…

A l’instant de s’arracher au départ de la première épreuve spéciale, tout resté à découvrir pour nos deux tricolores. Avec un état d’esprit partagé entre excitation et raison, l’atmosphère était empreinte d’une concentration extrême à bord de la Fabia R5 n°15. Tony Cosson a enfin pu juger des performances de ce type de machines, lui qui habituellement met tant de coeur à l’ouvrage pour essayer de les battre. Sur les routes très piégeuses du Calvados, le pilote de Bossay-sur-Claise n’a pas seulement découvert une nouvelle voiture, il a commencé à en chercher les limites. Et avec sa pointe de vitesse habituelle, ses facultés d’adaptation et une navigatrice pointue, la performance des chronos s’est rapidement jointe à l’apprentissage.

Tony Cosson : « Nous avons vécu une ouverture de saison très riches d’enseignements. En découvrant la voiture seulement jeudi, dans des conditions certes difficiles, nous avons réalisé à quel point le challenge était de taille. Mais nous étions déterminés et très bien entourés. La prise en main de la Fabia R5 s’est faite progressivement, au fil des kilomètres. Avec des informations à analyser, après chaque virage, chaque accélération, chaque freinage. Et puis la confiance s’est installée dans l’habitacle, j’ai petit à petit haussé le rythme pour étudier les limites de la voiture. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont très difficiles à aller chercher tant le châssis est d’une efficacité redoutable. En comparaison avec notre Porsche 991, le moteur n’est pas l’organe le plus compliqué à appréhender. La puissance est bien là, notamment sur les premiers rapports, mais ce n’est pas très éloigné de ce que l’on connait habituellement. En revanche, le comportement de l’auto, son grip mécanique, ses capacités de passage en virages sont tout simplement hallucinantes. »

Avec de telles performances à exploiter, Tony Cosson a savamment dosé entre un pilotage incisif et une marge de sécurité de rigueur. L’objectif n’était évidement pas d’en faire trop mais bien d’apprendre et utiliser le potentiel de la voiture. Comme il a déjà pu les mettre en exergue par le passé, la qualité d’adaptation du jeune tourangeau ont une fois encore fait merveille. Car s’il était convenu qu’un Top 10 serait un résultat positif, la 4ème quatrième place du classement général (2ème en R5) est une performance de tout premier rang ! En tout état de cause, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry ont du tout remettre à zéro, leurs habitudes, leurs sensations, leurs sens, pour performer avec une Fabia R5 diamétralement opposée à la Porsche 991. Et pour ces raisons, le résultat signé sur ce Rallye de la Côte Fleurie 2020 est un exploit.

Tony Cosson : « Nous ne réalisons pas véritablement ce que nous venons de faire. Pour l’heure, nous sommes encore dans l’analyse pure de notre course, nous pensons et repensons à chaque spéciale, sur ce que nous aurions pu faire, de mieux, autrement, sur le comportement de l’auto, sur ses limites. En compétiteur que nous sommes, nous avons déjà en tête l’envie de remonter à bord de la Fabia R5 pour en poursuivre l’apprentissage et aller encore plus vite. Car c’est bien ça l’essence même de la course automobile, essayer d’être le plus performant quelle que soit la voiture dont nous disposions. Et ce week-end, nous avons disposer d’une voiture fantastique. Préparée et exploitée par une très belle équipe, que nous remercions pour leur professionnalisme et leur expertise. Comme nous remercions chaleureusement nos partenaires de nous avoir suivi dans cette aventure si passionnante. Nos partenaires habituels bien sûr, Salaün Holidays, Yacco mais aussi nos partenaires locaux sur qui nous avons pu fièrement compter, la Brasserie Le Central et les Ambulances Charles. »

S’il est encore trop tôt pour l’annoncer officiellement, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry ont pour projet d’aligner la Skoda Fabia R5 sur les routes du Rallye de la Vienne (13-14 mars 2020). Ils vont ainsi travailler sur ce programme avec leurs partenaires pour essayer de monter une opération visant à décrocher la victoire à domicile. Après une performance significative ce week-end à Deauville, tout porte à croire qu’avec encore plus de kilomètres à son bord, notre duo peut réaliser de grandes choses avec cette voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *