Non classé

Solide prestation pour Grégoire Munster !

Grégoire Munster et Louis Louka ont achevé le Rally di Roma Capitale, manche d’ouverture de l’ERC, en 7ème position avec leur Hyundai i20 R5. Une solide prestation du duo pour ce qui n’était que sa deuxième apparition avec la Hyundai i20 R5. Le champion d’Allemagne Fabian Kreim (VW Polo GTI R5) a été contraint à l’abandon dimanche matin en raison d’un bris de roue. Le week-end prochain, Munster et Louka seront au départ du Rally di Alba, de nouveau avec le soutien de Hyundai Motorsport et Hyundai Belux.

Avant que Grégoire Munster ne parte vers l’Italie, il était clair que son souhait était de réaliser une bonne prestation, tout en poursuivant son apprentissage de la voiture. Une entrée en matière judicieuse pour ce pilote possédant la double nationalité belge et luxembourgeoise, ambitieux et soucieux d’apprendre. Après une séance de test et un shakedown satisfaisants, Munster se classait 13ème de la spéciale de qualification le vendredi.

Samedi, il attaquait avec des 12ème et 11ème temps synonymes de prudence, avant de hausser le rythme dans la deuxième boucle de trois spéciales, et de clôturer la journée en 8ème position. “Je suis content du déroulement de cette journée, même si je dois reconnaitre que ma première boucle n’était pas vraiment exceptionnelle, expliquait Grégoire Munster à l’assistance. Sur ce parcours exigeant, nous avons d’abord cherché le bon set-up. Lors de l’assistance de la mi-journée, en accord avec notre ingénieur Lewis, nous avons affiné les réglages de la voiture, ce qui m’a permis de me sentir plus confortable à son volant, avec à la clef des chronos en progrès. Nous avons conclu la journée en 8ème position, soit le 5ème rang chez les Juniors et la deuxième meilleure Hyundai. En toute franchise, je n’avais pas espéré un tel résultat. N’oubliez jamais qu’il ne s’agit que de mon deuxième rallye au volant de cette fantastique voiture.’’

Sous le regard d’Andrea Adamo, team-manager de Hyundai Motorsport, le duo Munster-Louka se présentait en confiance au départ de l’étape de dimanche. Avec un 21ème et un 14ème temps, cette confiance en prenait néanmoins un coup, avant que le jeune Belge se redresse pour de nouveau pointer à plusieurs reprises dans le top 10, positionnant finalement sa Hyundai au 7ème rang général, soit la 4ème place chez les Juniors. Lors de la toute dernière spéciale, il signait le 4ème meilleur temps absolu, synonyme de scratch chez les Juniors. “Cela démontre la constante évolution qui a été la nôtre d’un bout à l’autre du week-end, ce qui me satisfait tout particulièrement, sourit Grégoire Munster. Ce qui me rend très fier, c’est que nous avons livré une solide bataille contre Mares, le Champion d’Europe Junior en 2019, d’un bout à l’autre de la dernière journée. Une lutte que nous avons menée à bien, car en dépit de la pression qu’il a pu exercer, nous n’avons jamais plié, défendant avec succès notre position.’’

Outre la Hyundai i20 R5 de Grégoire Munster, BMA était présent avec une VW Polo GTI R5 confiée au champion d’Allemagne Fabian Kreim. Tout comme Munster, celui-ci a eu l’occasion de bien travailler lors d’une séance de test initiale. Lors du shakedown, Kreim se cherchait encore un peu. Mais il démontrait sa compétitivité lors de la spéciale de qualification en signant le 6ème meilleur chrono, à un souffle de Giandomenico Basso. Après la première boucle de trois spéciales le samedi, Kreim se retrouvait en 4ème position, pointant à 1’’9 seulement de Tempestini, alors 3ème. Kreim clôturait la première journée en 5ème position, à 12’’5 du podium. Dimanche matin, lors de la toute première spéciale, il devait hélas en rester là, victime d’une note un peu trop optimiste. “Il a abordé un peu trop rapidement un virage, ce qui lui a fait toucher un mur et casser la roue, explique Bernard Munster. Dommage car jusque-là, il avait vraiment disputé un rallye parfait. A 27 ans, Kreim est un jeune pilote déjà très expérimenté, dont le début de carrière a pris la forme d’une histoire à succès avec Skoda. Un parcours un peu semblable à celui de Freddy Loix, qui a débuté avec une Skoda Fabia S2000 avant de passer à la Skoda Fabia R5. A Rome, nous avons collaboré pour la première fois.’’

“Grégoire a effectué une belle course, poursuit Bernard Munster. Il doit encore beaucoup apprendre, et ça, il le sait. Il est ambitieux, mais aussi exigeant envers lui-même. Son 21ème temps dimanche matin était quelque-chose qui ne pouvait pas arriver, mais il y a des circonstances atténuantes. Le parcours de samedi n’avait rien à voir avec celui de dimanche. Samedi, les routes étaient plutôt techniques et étroites, dimanche, elles sont devenues larges et vallonées, identiques à ce qu’on trouve en Catalogne. C’était totalement nouveau. Outre son meilleur temps chez les Juniors au terme de la dernière spéciale, je retiendrai surtout que sur les six derniers tronçons du rallye, il n’a concédé que 19’’6 au vainqueur Alexey Lukyanuk. Ce sont des choses qui démontrent qu’il est sur la bonne voie, quand bien même la route est encore très longue. La semaine prochaine, il s’agira de nouveau d’un rallye très important.’’

Le week-end prochain, Grégoire Munster prendra part au Rally di Alba, où il pilotera une des… seize Hyundai engagées ! “Outre un bon résultat, ce week-end nous a permis d’accumuler de l’expérience, de tester de nombreux réglages et d’accumuler énormément de datas. C’est donc bien préparés que nous nous présenterons au départ du Rally di Alba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *