Championnat de France France

Rousselot emporte le Lyon-Charbonnières !

Le Lorrain Benoit Rousselot remporte la première manche du nouveau Championnat de France des Rallyes Asphalte. Au volant de sa Subaru WRC, il a dominé l’épreuve. Son principal adversaire, Alexandre Bengué (206 WRC) a abandonné dès le début du rallye.

Disputé sur 5 épreuves, le nouveau Championnat de France des Rallyes Asphalte a livré son premier verdict. A Lyon, Benoit Rousselot, présenté comme étant le principal favori, s’est montré impérial. En tête dès les premiers kilomètres, le pilote Subaru a relégué ses adversaires à deux minutes, avant de lever le pied en vue de l’arrivée. « C’est une excellente opération. Maintenant, la pression va être sur mes adversaires. » A 29 ans, il remporte son deuxième succès en Championnat de France.
Principal challenger de Rousselot, le Pyrénéen Alexandre Bengué n’a pas eu le temps de s’exprimer. En panne d’embrayage, sa 206 WRC a abandonné dans la 2e spéciale du rallye.

Bengué éliminé, les kit-cars se sont lancées aux trousses de la Subaru du leader, sans réussir à la rattraper. « Je pensais pouvoir grappiller du temps, mais il y a une différence de génération entre nos kit-cars et la WRC, » explique Jean-Marie Cuoq (306 Maxi), deuxième derrière Rousselot. Tout le week-end, Cuoq s’est battu avec les Maxi Mégane de Marty, Pustelnik et Pezzutti.

A domicile, le Lyonnais Marty termine sur le podium du championnat de France pour la première fois de sa carrière, mais il ne marque pas de points car il n’est pas inscrit au championnat.
Le succès de l’écurie belge First Racing, préparateur de la Subaru de Rousselot, a été complété par la large victoire en groupe N de l’autre pilote de l’équipe, Jacky Voirin. Comme Rousselot, il a dominé la concurrence avec sa nouvelle Mitsubishi Lancer Evo 7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *