Histoire Peugeot Renault

Retour sur la saga Bozian Racing…

Longtemps partenaire de Renault c’est en 2001 que le rapprochement avec Peugeot Sport s’opère. Longtemps Bozian Racing fut le team Satellite de Peugeot Sport. De Nicolas Vouilloz en passant par Cédric Robert ou Harri Rovenpera presque tous les pilotes officiels Peugeot sont passés dans les WRC de Bozian… Bozian racing, sonne un peu pour les amoureux comme le nom de Simon Racing, retour sur l’un des préparateurs Français reconnus, retour sur la saga Bozian Racing…

Historique

La Société BOZIAN RACING a trente ans d’existence, elle fut crée en 1969 par Arthur BOZIAN et récupère Jacky BOZIAN son frère pour mener à bien cette grande aventure.

Après des études secondaires brillantes à l’école de l’automobile de Villeurbanne, Arthur est engagé par la succursale RENAULT LYON SUD ou sa fidélité durera pendant 17 années.

Pendant ce temps Arthur se fait remarquer par des clients sportifs de la marque qui courent sur des RENAULT DAUPHINE 1093, tels que Gérard LARROUSSE dont le parcours futur est encore dans toutes les mémoires et Lucette POINTET qui devint pilote officiel CITROËN plus tard.

Les plus grands rallyes européen consacreront cette amitié en dehors des heures de travail d’Arhur BOZIAN.

Coupe des Alpes, Liège / Sofia / Liège, Neige et glace, Rallye Stuttgart Solitude / Lyon Charbonnières, souvent devant les voitures officielles de la marque.

1969 : Arthur BOZIAN crée son entreprise

Les activités sportives de la Société ont été guidées de 1966 à 1978 par les courses en circuit avec la démocratisation du sport automobile Français grâce aux formules de promotions crées par RENAULT , ELF et le journal MOTEURS d’Alain BERTAUD.

Les victoires et les succès ne tardent pas à étoffer un palmarès naissant. Les préparations BOZIAN font désormais parties des institutions.

La première Coupe de France R8 GORDINI 1966 a été enlevée par Jimmy MIEUSSET et ce malgré une concurrence de très haut niveau.

La deuxième Coupe de France R8 GORDINI 1967 a été également remportée grâce au savoir-faire d’Arthur BOZIAN.

Ces challenges ont permis à BOZIAN RACING de gagner des courses et se faire remarquer par des sponsors (ELF, BP, SCHELL, MOTUL, etc…) pour gravir les échelons en même temps que les pilotes les plus doués de cette génération .

BOZIAN RACING est reconnu comme préparateur motoriste de compétitions auto par les médias et les journaux spécialisés tels que l’EQUIPE, SPORT AUTO, CHAMPION, ECHAPPEMENT, AUTO HEBDO, l’AUTOMOBILE, RALLYE MAGAZINE, AUTO VERTE, 4 X 4, CHRONOS, MOTEURS, LE PROGRES, etc…

Sous l’impulsion de la FFSA et de Jean-Pierre BELTOISE pilote locomotive de toute une génération jeune et talentueuse, naît la FORMULE FRANCE en 1968.

1968 : Formidable tremplin pour BOZIAN RACING

Les pétroliers sponsors de la FORMULE RENAULT s’attachent de nos services en exclusivité pour faire gagner leurs pilotes de circuit tels que : Jacques LAFFITE, Didier PIRONI, René ARNOUX, Alain SERPAGGI, Patrick TAMBAY, etc…

Tous les championnats de FORMULE RENAULT ont été remportés jusqu’en 1975 avec nos mécaniques.

1970/1973 : CHRYSLER France… Retour au rallye pour BOZIAN RACING !

BOZIAN RACING devient le préparateur exclusif de l ’équipe officielle CHRYSLER France en rallye sous l’impulsion de Gérard LARROUSSE pilote de début de carrière d’Arthur BOZIAN.

Gérard LARROUSSE remporte le critérium des Cévennes en 1970 et Bernard FIORENTINO termine deuxième du Championnat de France des rallyes sur la CG SIMCA juste derrière la formidable berlinette ALPINE RENAULT de Bernard DARNICHE en 1971.

1976 : La consécration en cicuit

RENAULT GORDINI choisit Arthur BOZIAN pour être leur préparateur agrée et exclusif concernant la maintenance et l’exploitation des moteurs V6 2 litres atmo de Formule 2 et en proto 2 litres.

Cette fabuleuse promotion a permis à BOZIAN RACING de représenter RENAULT GORDINI dans le Team MINARDI en Europe de 1977 à 1979 pour la Formule 2. (Team aujourd’hui en F1)

1979 : Retour au rallye

Patrick LANDON Directeur sportif de RENAULT SPORT RALLYES confie à BOZIAN RACING la préparation de tous les moteurs RENAULT courant en rallyes dans les pays de l’Est ou le sport auto et RENAULT sont fortement impliqués.

Les résultats ne se font pas attendre !

Les championnats nationaux ont été remportés consécutivement pendant plusieurs années en POLOGNE, TCHECOSLOVAQUIE, HONGRIE, ROUMANIE, BULGARIE, YOUGOSLAVIE.

1980 : Le grand tournant !

RENAULT SPORT RALLYES nous confie les RENAULT 5 Gr II officielles en préparations complètes pour Jean RAGNOTTI (Pilote officiel RENAULT).

Jeannot devient champion de France des rallyes !

Anecdote Herbert VON KARAYAN un des plus grands chefs d’orchestre du monde, impressionné par les performances de la R5 Gr II au rallye de Monte Carlo 1978 nous passe commande de la même voiture et nous fait construire en spécification un frein à main comme Jeannot… pour faire des têtes à queue sur la neige !

RENAULT met le Turbo

RENAULT SPORT met en place l’ère du Turbocompresseur en rallye avec l’exceptionnelle RENAULT 5 Turbo Gr IV qui participe au Tour de France Auto et au Tour de Corse avec une avance technologique déconcertante sur toutes les marques concurrentes.

Ce merveilleux outil de travail nous est confié de 1980 à 1984 ou nous remporteront les Championnats de France des rallyes de 1980, 1981, 1982 et 1984 avec Jean RAGNOTTI, Bruno SABY et Jean-Luc THERRIER.

1985 : Maxi Turbo Gr B

L’évolution logique de la RENAULT 5 Turbo type Tour de Corse nous apporte la RENAULT MAXI TURBO Gr B, un bolide de rallye de 380 cv avec un couple de 48 mkg et une agressivité déconcertante.

Les pilotes en seront Jean RAGNOTTI, François CHATRIOT, Didier AURIOL, Carlos SAINZ, etc…

1987 : Année délicate…

Année délicate pour BOZIAN RACING car la FIA vient de supprimer les Gr B en rallyes jugées trop dangereuses après la mort du petit prince Henri TOIVONEN.

L’exclusivité du montage des MAXI TURBO Gr B nous étant confiée par RENAULT SPORT, nous nous retrouvons avec un volume de travail très inférieur aux années précédentes du jour au lendemain.

Philippe BUGALSKI gagne la Coupe de France des rallyes avec une R5 GT Turbo équipé avec une mécanique BOZIAN RACING.

1988 : Année de transition

N’ayant plus de programme Rallye en vue, les frères BOZIAN se tournent délibérément vers le circuit. Nous retrouvons les circuits européens avec l’EUROPA CUP et les R21 Turbo avec Philippe BUGASKI et Joël GOUHIER pour un doublé au Grand Prix de France sur le circuit Paul RICARD en avant première de la course F1

Nos voitures finissent avec des avances déconcertantes sur les circuits rapides tels que Le Castelet, Monza ou Spa qui suscitent des polémiques avec les concurrents direct qui se font déposer en ligne droite ! Après vérifications totale de nos moteurs par les commissaires techniques, nos préparations sont jugées conforme !

1989 : Une belle ouverture du côté du soleil levant !

BOZIAN RACING est approché par la firme japonaise MITSUBISHI MOTORS qui cherche un pied à terre en Europe pour la préparation et la maintenance des moteurs de rallye raid concernant un programme à long terme.

Après avoir effectué leur tournée européenne de préparateurs, BOZIAN RACING a été choisi !

Un accord de cinq ans est signé pour la préparation des moteurs de rallye raid avec assistance dans les plus grands rallyes raid du monde.

Les résultats sont là ! En catégorie T1, T2 et T3 les premières places nous attendent… PARIS/DAKAR, rallye de TUNISIE, ATLAS, DUBAÏ et BAREÏN dans le golfe Persique.

1990 : Retour en rallye avec Renault

BOZIAN RACING retrouve RENAULT SPORT avec la préparation du moteur R5 GT Turbo de Jean RAGNOTTI pour le championnat de France des rallyes… Jeannot devient champion de France Gr N.

La collaboration avec MITSUBISHI continue… trois premières places au PARIS/LE CAP, TUNISIE, ATLAS, DUBAÏ, etc…

1994 : Consécration européenne en rallye !

BOZIAN RACING met en place sa propre structure de rallye. RENAULT Espagne nous propose de prendre en charge la préparation, l’assistance, la maintenance, la logistique, les essais, etc… de la RENAULT CLIO Gr A officielle pour les 10 courses du Championnat Espagnol avec un jeune pilote d’avenir : Oriol GOMEZ.

Une vraie structure top de rallye vient de naître et Oriol GOMEZ devient Champion d’Espagne des rallyes sur CLIO WILLIAMS Gr A, victoire que RENAULT Espagne attendait depuis plus de 10 ans…

Championnat clôturé par une formidable victoire en catégorie 2 litres FIA au rallye de CATALOGNE comptant pour le Championnat du monde des rallyes en maîtrisant un des meilleurs pilote du monde tel que Tomi MAKINEN.

1995 : La structure s’étoffe !

Arrivée d’un jeune ingénieur ESTACA, Bruno BESSET passionné de courses automobile et qui prendra les fonctions de Directeur technique du Team.

Les techniques nouvelles qui révolutionnent la compétition sont sous la responsabilité de Bruno BESSET, l’entreprise totalise 10 personnes à plein temps.

Pour faire face à la concurrence, une boîte 7 vitesses séquentielle est installée pour la première fois au monde dans une CLIO WILLIAMS Gr A par BOZIAN RACING.

Victoire au rallye CORTE INGLES aux Canaries comptant pour le Championnat d’Europe et victoire en 2 litres au rallye de CATALOGNE comptant pour le Championnat du Monde des rallyes.

1996 : BOZIAN RACING augmente sa structure

Une bête de course vient de naître chez RENAULT : La MAXI MEGANE KIT CAR

RENAULT Espagne nous confie toujours leur voiture avec Oriol GOMEZ pour le championnat d’Espagne.

BOZIAN RACING investit dans l’achat d’une machine QUANTUM pour le contrôle des amortisseurs par soucis d’autonomie du Team.

C’est la première fois qu’une Maxi Mégane s’élance dans une épreuve officielle au rallye CORTE INGLES aux Canaries comptant pour le championnat d’Europe des rallyes et termine à la première place !

Au rallye de Catalogne comptant pour le championnat du monde, Oriol GOMEZ s’intercale constamment dans les trois meilleurs temps au milieu du gratin mondial des rallyes et gagne haut la main sa catégorie 2 litres FIA.

Les performances de la Maxi Mégane au rallye de Catalogne donneront des idées à d’autres marques françaises où l’ambition n’est plus à démontrer.

RENAULT Turquie fait de même pour la préparation , le montage, le développement la maintenance et l’assistance de leur Maxi Mégane et s’engage en Championnat d’Europe des rallyes et terminent Champion de Turquie.

RENAULT Autriche nous confie le montage et la préparation de leur Maxi Mégane officielle ainsi que la maintenance des moteurs et boîtes à vitesses pendant toute la saison et deviennent Champion d’Autriche toutes catégorie confondues.

1997 : BOZIAN RACING poursuit son évolution

Les Directeurs de filiales TURQUIE , AUTRICHE et ESPAGNE confirment BOZIAN RACING préparateur officiel de leurs pays.

Un second ingénieur ESTACA en la personne de Jérôme TOQUET vient renforcer notre Team.

Il s’occupera d’une façon magistrale de la Turquie, l’Autriche et de l’Espagne.

RENAULT Turquie devient champion d’Europe des rallyes 2 litres avec la Maxi Mégane officielle.

BOZIAN RACING confie à Claude BALESI de Porto Vecchio une Maxi Mégane pour Tour de Corse comptant pour le championnat du monde des rallyes. Il devance les voitures officielles du Team Diac au terme de la première étape en se classant à la 6ème place.

BOZIAN RACING confie à Philippe BUGALSKI une Maxi Mégane pour le rallye de Madère comptant pour le championnat d’Europe.

Philippe BUGALSKI se classe 2ème au scrath à quelques secondes de LIATTI sur SUBARU Gr A et gagne la catégorie 2 litres devant les spécialistes Portugais.

1998 : RENAULT Portugal confie son programme rallye intégral à BOZIAN RACING

Impressionné par la prestation de Philippe BUGALSKI à Madère et par les résultats des autres filiales sous notre responsabilité depuis des années, la filiale Portugaise nous confie leurs deux voitures officielles pour la saison 1998 et 1999.

BOZIAN RACING compte maintenant 20 personnes avec l’arrivée de Michel MARCHISIO coordinateur logistique hors pair.

La structure prend du poids avec l’investissement d’un deuxième Renault Magnum et son semi-remorque détaché pour le Portugal pour le transport des Maxi Mégane et du matériel pour être le plus autonome possible.

Un chauffeur routier professionnel est embauché à plein temps pour les voyages entre l’Espagne, le Portugal et Lyon pour soulager l’équipe du Team BOZIAN RACING qui effectueront les voyages en avion.

Avec ce système de transport routier, les révisions des Maxi Mégane sont impérativement et exclusivement faites à Lyon dans nos ateliers pour toujours plus de qualité dans le travail.

BOZIAN RACING s’assure des services d’un carrossier / peintre top-niveau nous arrivant des “Compagnons de France” pour toujours plus de qualité dans la préparation de nos voitures.

L’investissement d’un marbre, d’une cabine de peinture ultra moderne et tout le nécessaire pour nous donner les moyens nécessaires concernant l’efficacité et la réussite des projets a été mis en place par la Société BOZIAN RACING. RENAULT Portugal remporte le championnat constructeur 1998.

RENAULT Autriche remporte le championnat d’Autriche des rallyes toutes catégories.

RENAULT Turquie remporte le championnat d’Europe 2 litres.

RENAULT Espagne termine à la seconde place du championnat d’Espagne derrière la CITROËN XSARA Kit Car issue des dernières évolutions les plus révolutionnaires.

1999 : Année charnière !

Il manque la Turquie à l’appel qui stoppe momentanément la compétition pour des contraintes budgétaires. L’Espagne, le Portugal et l’Autriche sont toujours présent dans leurs championnats respectifs. Eddie MERCIER se lance à la conquête du championnat de France amateur au volant d’une Maxi Mégane BOZIAN RACING.

Coup dur pour le Team Bozian-Racing ; arrêt de la compétitionroutière chez Renault. Toutes les filiales étrangères du groupe se voient dans l’obligation d’arrêter leur programme rallye. Le Team Bozian-Racing n’a plus de programme officiel en rallye pour la saison 2000…

2000 : Le Bozian Racing continue avec les pilotes amateurs

De manière à pouvoir garder une cellule de crise au sein de la société, l’entreprise décide de racheter les 2 Mégane Kit-Car de Renault Portugal de façon à pouvoir les proposer en location. Le Bozian Racing se tourne donc vers les amateurs et met à leur disposition sa structure compléte avec des voitures performantes et encore largement dans le coup. C’est ainsi que la société fera près de 30 courses durant cette saison 2000, avec en prime le gain de la Finale de la Coupe de France des Rallyes avec Gérard LONJARD.

2001 : Année de rebondissement !

En plus de son activité de location, la société a été choisie par un gentleman driver grec pour s’occuper à plein temps d’une 206WRC version 1999 durant quelques manches du Championnat du Monde des Rallyes 2001. Dès lors, le rapprochement avec Peugeot Sport commence à s’opérer et les premères relations avec le constructeur deviennent rapidement excellentes. debut en WRC avec Peugeot. Le pilote Grec Ionnis Papadmitriou s’engage avec une 206 WRC que quelques rallyes en WRC. Bozian se fait connaitre en WRC. Et Peugeot Sport leur confie l’exploitation de son team Satellite pour les années suivantes. Vincent Ducher rejoint le Team comme coordinateur & Logistique.

2002 : Ecurie satallite Peugeot Sport

La concrétisation du rapprochement avec Peugeot Sport ne se fait pas attendre, et la société dévient Ecurie satellite du grand constructeur français, victorieux en Chamlpionnat. Dès l’ors le Bozian Racing prend sous sa coupole des pilotes comme Gilles PANIZZI, Harri ROVENPERÄ, Cédric ROBERT, durant la majorité des épreuves inscrites en Championnat du Monde. Des pilotes de renom tels que Gilles Panizi, Harri Rovanpera, Juuso Pykalisto , Cedric Robert, Roman Kresta, Nicolas Vouilloz, Ari Vatanen, Timo Salonen, Luis Perez Companc, Henning Solberg, Daniel Carlsson, Marcos Ligato, Nicolas Bernardi, Gigi Galli, Xavi Pons, Didier Auriol et Patrick Henry se succéderont au sein du team. C’est aussi la victoire de Harri Rovanpera au rallye du Mexique candidat WRC.

2003 : La continuité avec Peugeot Sport

La continuité des activités 2002 améne la société à étoffer ses effectifs, d’autant plus que Roman KRESTA, pilote « semi privé » vient se rajouter au programme officiel.

Fort de son expérience depuis 30 Ans, BOZIAN RACING est une structure autonome rivalisant avec les grands Team mondiaux.

C’est depuis quatre ans plus de 3000 heures de vol, plus de 150 000 km de transport routier…

Fin 2005 avec l’arret de Peugeot sport en championnat du Monde des rallyes, Bozian racing avec Vincent Ducher réussisent a convaincre la FIA de procéder a un changement des règlementation pour permettre a des teams privés de s’engager comme constructeur en WRC , on appelle ca Team M1 et M2. Bozian Racing rachête les 307 WRC et monte un programme avec le petrolier Autrichien OMV et les partenaires de Henning Solberg : Le Team OMV-Peugeot Norway est née. En 2005 c’est un doublé pour l’equipe Bozian : Nicolas Bernardi est sacré Champion de France et Patrick henry termine 2ème.

2006 : l’année de tous les succes en WRC

Dés le Monte Carlo, la 307 WRC chaussée de pneus Michelin exploitée par les ingénieurs Bozian Bruno Besset, Axel Verchere et Florent Audoire, montre son niveau de performance, Manfred Stohl apres avoir été longtemps 2ème , termine a la 4ème place. Cette saison sera remarquablement jallonnée de 6 podiums (Mexique, Argentine, Turquie, Nvlle Zelande , Australie et GB) derriere les intouchables Loeb (Citroen) et Grohnolm (Ford) avec Manfred Stohl et henning Solberg et une victoire au Rallye de Norvége candidat WRC, et Bozian racing termine 4ème du championnat constructeur.

2007 : Patrick henry est sacrée champion de France des rallyes avec la 307 WRC Bozian.

2008 – Bozian Racing change de Propriétaires mais pas de physionomie…

Après 40 ans de passion pour la compétition automobile, Jacky et Arthur Bozian ont décidé de passer le relais pour se retirer définitivement de la vie active et prendre une retraite bien méritée. Marc Valliccioni, pilote bien connu dans le championnat de France des Rallyes et Bruno Besset, ingénieur au Bozian Racing depuis 1995, sont les nouveaux propriétaires L’activité continue sous le nom de Bozian Racing Société Nouvelle. L’ensemble du personnel qui a construit la solide réputation de la société durant toutes ces dernières années est bien sûr maintenu (à l’exception de David Bozian qui a décidé de s’orienter vers d’autres horizons).

2018 – Fin des activités de Bozian Racing, après un dépôt de bilan.

Meme si Bozian Racing n’existe plus, les Hommes qui ont fait cette equipe sous l’impulsion de Jacky et Arthur continuent quasiment tous dans le sport automobile et ont tous gardé « l’esprit Bozian ».

Merci à Vincent Ducher pour son apport précieux lors de la rédaction du texte.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback
6 mois il y a

[…] 2006. Le OMV Peugeot Norway World Rally Team dont les deux Peugeot 307 WRC sont préparées par le Team Bozian Racing se classe au quatrième rang du Championnat Constructeurs 1 derrière les trois équipes d’usine […]

Pagés yves
Pagés yves
3 mois il y a

Cher Arthur, j’ai le regret de t’annoncer le décès de Bernard Duparchy le 11 mai 2020. Pour plus d’informations tu peux m’appeler au 06.25.28.58.60. (Yves Pagés) reçois mes sincères amitiés.