International

Première saison électrisante pour l’Opel Corsa-e Rally

Dès sa première saison, l’ADAC Opel e-Rally Cup s’est imposée dans le paysage du sport automobile et a apporté une contribution importante à l’avenir du rallye en Allemagne. La très attendue première coupe monomarque de rallye électrique au monde a été enthousiasmée par la dynamique de l’Opel Corsa-e Rally 100 kW/136 ch ainsi que par un solide bassin de participants qui a réuni de jeunes talents de six nations et garanti un sport de rallye passionnant.

Les sept manches – trois chacune dans le cadre du championnat allemand des rallyes et des épreuves nationales R70 ainsi que, comme point culminant, le départ de la manche tchèque du championnat d’Europe des rallyes à Zlín – ont prouvé l’intégrité du concept révolutionnaire. « Nous avons montré que le rallye électrique fonctionne », déclare Jörg Schrott, directeur d’Opel Motorsport. « Pour maîtriser les nombreux défis d’un projet aussi pionnier, il faut un esprit d’innovation, du courage et de fortes synergies. Et nous l’avons eu grâce à nos partenaires. Je tiens à souligner l’ADAC, avec qui nous travaillons avec succès depuis de nombreuses années et qui a été convaincue du projet dès le départ. TotalEnergies et eLoaded sont également partenaires depuis le tout début. Sans les spécialistes d’eLoaded, qui ont développé avec nous l’infrastructure de recharge,

Sur le plan sportif, un pilote en particulier a marqué les esprits : le Français de 26 ans Laurent Pellier du Saintéloc Junior Team a célébré pas moins de six victoires cette saison et s’est ainsi sacré premier vainqueur d’une coupe monomarque de rallye électrique. Pellier : C’était un sentiment formidable de remporter la première épreuve à Stemwede et c’est également un sentiment formidable de pouvoir maintenant me qualifier de premier champion de l’ADAC Opel e-Rally Cup. J’étais ravi de découvrir une série aussi complètement nouvelle, mais mes attentes ont été dépassées. Le rallye électrique n’est pas moins fascinant que le rallye avec des moteurs à combustion, et je me suis bien amusé à le faire.

Dans la bataille pour la deuxième place de l’ADAC Opel e-Rally Cup, le jeune Allemand Max Reiter s’est finalement imposé. Après sa victoire dans l’ADAC 3-City Rally, le pilote de 21 ans a terminé troisième de la finale de l’AvD Saxony Rally, laissant derrière lui ses rivaux Timo van der Marel (32 ans, Pays-Bas) et Luca Waldherr (27 ans, Autriche) classement final. Au final, quatre pilotes de quatre nations différentes se sont retrouvés aux quatre premières places du classement général.

L’ADAC Opel e-Rally Cup a également immédiatement trouvé de nouveaux amis en dehors du champ régulier des participants, dans les rangs de pilotes invités de premier plan tels que la star du WRC Yohan Rossel ainsi que chez les grands coureurs de circuit Timo Scheider et Lance David Arnold, qui ont montré leur talent. au Rallye Corsa-e.

Débuts forts de l’Opel Corsa Rally4 face à une rude concurrence

L’Opel Corsa Rally4 a également fait une impression impressionnante lors de sa première année d’homologation. La voiture cliente de 153 kW/208 ch a célébré de nombreuses victoires de classe et des podiums tant en Allemagne que dans d’autres pays européens. Lors de leur première sortie internationale au Barum Czech Rally Zlín, le pilote d’usine Opel Marijan Griebel et Tobias Braun sur le Corsa Rally4 ont maîtrisé la forte compétition internationale de leur catégorie lorsqu’ils ont été arrêtés par un défaut peu avant l’arrivée. « C’est exactement ce qui se passe dans un rallye », a déclaré Griebel. « Il était beaucoup plus important de prouver que la Corsa Rally4 est pleinement compétitive, même dans cet environnement concurrentiel extrêmement fort. Et nous l’avons sans aucun doute fait. »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires