ERC International

Premier podium pour Grégoire Munster en junior…

Grégoire Munster et Louis Louka ont achevé le Rally Liepaja, deuxième manche de l’ERC, qui représentait leurs débuts sur la terre avec la Hyundai i20 R5, sur le podium de la catégorie Junior. Une solide prestation, couronnée par une 7 ème place absolue. Pour Munster – Louka, il s’agit d’un premier podium en ERC1. Le Rallye Liepaja a été remporté par Oliver Solberg (VW Polo GTI R5).

Grégoire Munster peut se targuer d’un résultat de choix pour ses débuts avec la Hyundai i20 R5 sur la terre, à l’occasion d’une épreuve très instructive. Après une bonne séance d’essais mercredi dernier, le shakedown ne s’était pas disputé comme prévu pour Munster et Louka, qui n’ont pu prendre part à la spéciale de qualification. Conséquence : le duo a été contraint de s’élancer depuis la dernière place en ERC1 samedi, ce qui n’allait finalement pas s’apparenter à un désavantage.

Lorsqu’il quittait le parc d’assistance samedi matin, cela faisait déjà un an, à l’occasion du Rallye de Finlande, que Grégoire Munster n’avait plus roulé sur la terre au volant d’une R5. Il a donc logiquement dû s’adapter, non seulement à la voiture, aux notes, à l’usure des pneus, mais aussi aux rapides chemins de Lettonie. Ce qu’avec leur expérience, les Solberg, Breen, Lukyanuk et autres Lindholm ne devaient pas faire. En dépit d’un manque de roulage dans ces conditions, Munster achevait la première journée dans le top 10, à la 7 ème place générale, soit la 3 ème chez les Juniors. Lors de la dernière spéciale du jour, Munster signait le 6 ème meilleur temps en dépit d’une crevaison, la Hyundai pointant à 8’’8 seulement du plus rapide, Lukyanuk (Citroën C3 R5). “J’ai bien senti au début que cela faisait un an que je n’avais plus piloté une voiture de rallye sur la terre. Pour bien figurer sur un tel parcours, vous avez besoin de kilomètres afin de pouvoir attaquer et exploiter le potentiel de la voiture. D’autre part, j’étais satisfait de mes chronos, dès l’instant où je parvenais à limiter l’écart avec les plus rapides. Grâce à une bonne position de départ, nous avons signé quelques temps rapides, ce qui nous mettait virtuellement sur le podium en ERC1’’, explique Grégoire Munster.

La 7 ème place décrochée au terme de la première journée de course se traduisait par une 4 ème position sur la route le dimanche. Une journée très instructive, avec de temps à autre des portions de balayage. Une tâche difficile que Munster allait mener avec brio, ce qui se traduisait par une 3 ème position chez les Juniors, soit d’emblée un premier podium en ERC1, et la 7 ème place générale. “Le nettoyage du parcours était quelque-chose de nouveau pour moi, et vraiment pas évident. Tout mis un dans l’autre, nous n’avons pas perdu trop de temps, au point de pouvoir sécuriser notre podium en ERC1. Il s’agit d’une belle concrétisation pour le dur labeur, surtout sur une surface sur laquelle je manque d’expérience. Sur l’asphalte, cette expérience, je l’ai, et pourtant, j’ai loupé de peu le podium en ERC1 à Rome. L’écart avec Lindholm, qui termine 2 ème meilleur Junior, n’était pas si grand. Et ça, c’est une belle satisfaction, car il possède beaucoup d’expérience de la terre. Une autre référence intéressante est Llarena. Le champion Junior ERC3 en 2019 a comme moi effectué le passage de la R2 à la R5. L’an dernier, il a été plus vite ici, mais maintenant, je le maintiens derrière moi. Cela démontre que j’ai bien négocié ce passage de la R2 à la R5. Durant l’épreuve, j’ai de nouveau progressé et surtout accumulé de l’expérience sur la terre’’, conclut Grégoire Munster. Grâce à cette prestation, Grégoire Munster et Louis Louka pointent à la 2 ème place provisoire du championnat ERC1 Junior.

Comme lors du Rally di Roma et du Rally Alba, la participation au Rally Liepaja a pu être mise sur pied en collaboration avec Hyundai Belux et Hyundai Motorsport Customer Racing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *