Belgique International

Les adeptes de la Régularité se pressent déjà en vue du South Belgian Rally !

Oui, la mise à feu du South Belgian Rally, dernière en date des épreuves imaginées par DG Sport, d’emblée intégrée au Jobfixers Belgian Rally Championship, est réussie. D’autant que le canevas est identique à celui du Spa Rally, avec bien évidemment les concurrents BRC et HBRC, mais aussi une annexe Régularité (VHRS 65 & VHRS 50), ainsi qu’un classement ‘Critérium’.

Pour ce qui est des adeptes de la précision et du respect des moyennes, traduisez la Régul’, le concept South Belgian Rally, exclusivement disputé sur des spéciales fermées, que l’on sait superbe vu la région concernée, est déjà assimilé. Le système de chronométrage GeoDynamics assurera une soixantaine de prises de temps d’un bout à l’autre de la journée, à des métrés précis. Une méthode qui permet de se passer d’appareillages souvent onéreux et complexes, les tables de calculs fournies par l’organisation suffisant pour tendre vers la plus grande efficacité. Voilà qui devrait aussi inciter des équipages débutants à découvrir les joies de la discipline, en plein boum…

Quant aux engagements qui rentrent de manière quotidienne… Au total, c’est une trentaine d’équipages qui se répartit pour l’heure entre les catégories VHRS 65 et VHRS 50. Avec une jolie poignée de favoris tels Filip De Munck et Stéphanie Lannoo (Lada VFTS), Marc et Alexandre Delobe (Porsche 944), Thierry Delobel et Michael Blech (BMW 325ix), le ‘curé volant’ Jean Dewandre et son frère Philippe (Talbot Sunbeam Ti), Olivier Haleng et Michel Graeven (Ford Escort), Lucien Letocart et Frank Frankenberg (Opel Manta B), Pierre Louys et Dominique Lejeune (MG B GT V8), Gaëtan Monseur et David Hanquet (BMW 318is), Laurent Poncin et Christian Bernard (Opel Kadett), Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Ford Escort MK1), Eric Van Bourgonie et Kim Vanderveken (Fiat 124 Sport Spider), Marc et Stéphane Verhaeren (Alfa Romeo GTV6), etc.

La lutte pour la gagne promet d’être une ode à l’extrême précision en VHRS 50, avec Alain Dominiczak et Alexandre Dessauvages (Triumph Dolomite Sprint) qui croiseront le fer avec Guido Eckelmans et Adrien Felot (Porsche 911), René Franchi et Yves Thirionet (Porsche 924), voire Eric Michiels et Jan De Paepe (Porsche 924). Où se situeront les Hollandais Vincent Spijker et Dennis Leenders (Austin Mini) face à ces spécialistes belges ? Le challenge est en tout cas intéressant…

Gageons que d’ici le départ de cette nouvelle confrontation Regul’, d’autres noms feront leur apparition sur la liste des engagés, bien décidés à ne rien manquer d’un événement qui promet d’être populaire à souhait, de grande qualité, et qui permettra de faire le plein de plaisir sur un parcours 100% naturel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *