International Raids

Le dakar est une histoire de famille chez les Plaza

C’est une histoire comme le Dakar sait nous en raconter lors de chaque édition et parfois l’aventure se vit en famille comme chez les Plaza. Manuel a disputé son premier Dakar en 1996 alors qu’il était le tout jeune papa de Monica, née quelques mois avant.

Quelques années plus loin, le pilote de Cuenca qui avait déjà contracté le virus du Dakar se trouvait en Mauritanie lorsque la petite sœur, Marta, est venue au monde.

Ce n’est probablement pas un hasard si les deux enfants devenues maintenant des jeunes femmes sont toutes les deux investies entre autres activités dans le pilotage/copilotage de véhicules tout terrain. Lorsque le père a décidé de faire son retour après 12 ans d’absence en apprenant la nouvelle destination du Dakar, c’est logiquement vers Monica qu’il s’est tourné pour lui demander de l’accompagner : « c’est très émouvant pour moi de revenir ici après avoir mis cette parenthèse, spécialement en étant accompagné de ma fille. Je suis dans le même état que si c’était la première fois ».

Tout aussi enthousiaste, la plus jeune concurrente de la catégorie autos se rappelle avoir baigné dans l’ambiance de la compétition automobile depuis ses plus jeunes années : « je regardais toujours le Dakar à la télé pour essayer de voir mon père. Bien plus tard, il y a 5 ans, j’ai fait ma première course en tant que copilote et j’étais terrorisée parce que je ne connaissais absolument rien aux road-books et à la navigation. Maintenant, j’ai davantage d’expérience mais je reste anxieuse parce que c’est le Dakar ».

Crédit Photo : Dakar

Soutenez Rallye – Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *