Championnat de France France

L’Alpine pour Manu Guigou ce sera dès le Charbo !

Fort d’une année rythmée par le développement et la mise au point de l’Alpine A110 Rally, Manu Guigou s’apprête à retrouver le verdict du chronomètre en engageant l’un des modèles conçus par Signatech sur les plus belles routes de l’Hexagone.

Neuf fois vainqueur de la catégorie deux roues motrices, Manu Guigou, ambassadeur de l’Alpine A110 Rally, sera incontestablement l’un des pilotes à suivre pour les débuts en compétition de la dernière-née d’Alpine, dont il confiera l’exploitation et l’entretien au Team Joffroy.

« Après six mois au cœur de son processus de développement sur différents terrains, j’ai la chance de prendre le volant de l’Alpine A110 Rally en compétition grâce au soutien de mes fidèles partenaires », se réjouit Manu Guigou, déjà à l’œuvre lors de la première apparition publique dynamique de la voiture au Rallye Cœur de France. « L’objectif sera d’obtenir un dixième titre dans la catégorie deux roues motrices et je suis convaincu que le savoir-faire des hommes de Romain Joffroy me permettra d’atteindre ce but. »

« Nous sommes très heureux de collaborer avec Manu Guigou dans une aventure qui s’annonce chargée d’histoire puisque mon père roulait avec une Alpine A110 il y a cinquante-deux ans », ajoute Romain Joffroy, directeur du Team Joffroy. « Nous retrouvons désormais la marque avec l’Alpine A110 Rally, une voiture possédant une forte identité en étant à la fois belle, ludique, plaisante, adaptée à tous les pilotes et surtout performante. Tout cela nous motive d’autant plus à relever un nouveau défi en propulsion et nous avons hâte que la saison commence ! »

Afin de mettre toutes les chances de son côté, Manu Guigou s’appuiera sur la dernière gamme introduite en compétition par Pirelli, victorieuse en WRC2 dès ses débuts au Tour de Corse en 2019.

« Je suis très content de collaborer avec Pirelli pour la première fois depuis 2011 », rappelle-t-il. « Les pneumatiques P Zero RA ont déjà fait preuve de leur efficacité et je pense que leur conception est particulièrement adaptée à l’équilibre de l’Alpine A110 Rally. J’ai donc hâte de travailler en étroite collaboration avec Ivalto, le distributeur officiel et exclusif des pneus Pirelli Compétition en France, afin de tirer toute la quintessence de ce potentiel. »

Dans l’habitacle aussi, il sera également question de retrouvailles puisque l’ambassadeur de l’Alpine A110 Rally s’entendra annoncer les notes par Alexandre Coria : « Je me réjouis de retrouver Alexandre à ma droite. Notre relation est déjà bien établie puisque nous avons roulé ensemble sur quelques épreuves ces dernières années, avec notamment des victoires de classe à la clé au Cœur de France 2017 et au Tour de Corse 2019. »

Comme la tradition le veut depuis plusieurs années, le coup d’envoi de la saison du Championnat de France FFSA des Rallyes Asphalte sera donné sur les routes du Touquet (12-14 mars), un rendez-vous que Manu Guigou juge toujours piégeux malgré douze participations à son actif.

« Le Rallye du Touquet est une épreuve rapide, où il est important de savoir lire le terrain et l’adhérence au sol, et encore plus dans les spéciales de nuit », résume Manu Guigou. « C’est un rallye de spécialistes, mais l’un de ceux que j’apprécie le plus pour sa diversité. Tous les ingrédients faisant le charme et l’atmosphère de notre sport s’y retrouvent. Depuis mon dernier départ en 2018, le parcours a en partie changé avec notamment deux spéciales qui seront inédites, mais le reste de l’itinéraire se compose de nombreuses portions déjà empruntées dans un sens ou dans l’autre. »

Loin d’évoluer dans l’inconnu la semaine prochaine, Manu Guigou retrouvera exceptionnellement une Renault Clio R3T, avec laquelle il s’est déjà offert deux victoires dans la classe R3 dans le Pas-de-Calais, avant de sceller définitivement sa transition de la traction à la propulsion.

« En accord avec Philippe Sinault, le directeur de Signatech, j’ai décidé de décaler mes débuts en compétition dans mon rôle d’ambassadeur de l’Alpine A110 Rally », conclut Manu Guigou. « Je ressens une pointe de déception puisque notre saison ne commencera véritablement qu’au Rallye Lyon-Charbonnières, mais j’avais à cœur d’être au Touquet pour me remettre dans l’ambiance de la compétition. La Renault Clio R3T est une voiture que je connais bien et cet engagement est un acte de présence indispensable pour lancer mon année sur un pied d’égalité avec la concurrence. Cette campagne sera longue et il faudra régulièrement marquer des points puisqu’il n’y a aucun joker en deux roues motrices. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *