Belgique International

Kris Meeke : « Je sais combien les routes belges peuvent être glissantes dans de telles conditions. »

Kris Meeke hérite pour cette édition de la Ford Escort MK2 de Christophe Jacob, que Bryan Bouffier et Mikko Hirvonen ont menée à la victoire en 2018 et 2019. Une voiture victorieuse pour un pilote plus que rapide, ça pourrait être le duo gagnant en 2020 !

« Je connais un peu ce type d’auto, mais la dernière fois que j’ai roulé avec une Escort MK2, c’était il y a… douze ans, je pense, explique Meeke. Cela fait donc un certain temps. Sur un événement tel que celui-ci, on est d’emblée plongé dans l’ambiance, sans transition. Mais je suis ravi d’être de retour en Belgique, un pays où j’ai souvent roulé au cours de ma carrière. Je ne sais néanmoins absolument rien sur cette épreuve ! Par le passé, la neige était souvent présente, mais visiblement, c’est plutôt beaucoup de pluie que l’on attend ce week-end. Et je sais combien les routes belges peuvent être glissantes dans de telles conditions. Mais je suis bien décidé à m’adapter. Je veux avant tout prendre du plaisir ce week-end… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *