Humeur Interviews

Frédéric Maillan : « Cette victoire représente effectivement beaucoup pour moi… »

Frédéric Maillan s’est brillamment imposé sur les routes du rallye de Grasse au volant de la Polo R5. Une seconde victoire scratch après le Rallye de la Croisette en 2019, Frédéric nous fait le plaisir de répondre à nos questions.

– Rallye – Infos : Bonjour Frédéric, bravo pour votre très belle victoire sur le rallye de Grasse, ce fut une course maitrisée, pouvez-vous nous dire comment cela s’est passé ?

Frédéric Maillan : Bonjour, et merci du compliment. Cette victoire représente effectivement beaucoup pour moi, puisque j’ai toujours rêvé de gagner ce rallye. Enfant et adolescent j’étais plus qu’impatient à l’idée de voir les pilotes en découdre sur ces routes que j’adore. Les conditions météos ont pimenté notre course, rendant compliqué le choix de pneus. Mais la réussite a été au rendez-vous.

– Rallye – Infos : Pourtant ça n’a pas dû être facile de s’y remettre après le « résultat blanc » du Vaison, la coupure Covid et une nouvelle voiture, d’ailleurs pourquoi le choix de la Polo R5 ?

Frédéric Maillan : Paradoxalement, la reprise n’a pas été trop compliquée. Il faut dire que nous avions fait une cinquantaine de kilomètres d’essais du côté de Gap début juillet, où Romain Roche nous avait fait profiter de ses précieux conseils, puis une vingtaine en Italie la veille du rallye. Je me suis immédiatement senti à l’aise au volant de cette Polo. Il est vrai que la qualité du Team Balbosca, et le professionnalisme de mon copilote Anthony Vilanova m’ont grandement facilité les choses.

– Rallye – Infos : Du coup qu’est ce qui diffère la Polo de la Skoda selon vous ?

Frédéric Maillan : La Polo représente avec la C3, la toute dernière génération de R5. En terme de moteur, la Polo reste très proche de la Skoda. La plus grande différence concerne le châssis. Il est beaucoup plus évident de ressentir le train arrière et de s’y appuyer. Il y a aussi un très bon feeling pédale au niveau des freins, et une direction d’une précision chirurgicale.

– Rallye – Infos : Les Clio Super 1600 le Dimanche matin vous ont mené la vie dure, en particulier dans le premier passage du Bleine, vous avez été surpris du résultat ?  

Frédéric Maillan : Cyril (Audirac) et Kevin (Reghessa) ont vraiment fait un super rallye, et ont su faire « voler » leur auto. Mais lors du premier passage du Bleine, nous avons crevé à 5km de l’arrivée, et on a laissé une bonne minute dans l’aventure. Il s’agit d’une faute de ma seule responsabilité. J’ai effleuré un rail, et fais une entaille dans le flanc du pneu. Pneu que l’on a perdu en spéciale pour ne finir que sur la jante. Nous avons été surpris, malgré cette grosse perte de temps, de conserver la tête du rallye.

– Rallye – Infos : Quel sera la suite de votre programme en 2020, une chance de vous voir à l’Antibes que vous connaissez déjà ?

Frédéric Maillan : Malheureusement, nous ne serons pas à l’Antibes. Le budget avec ce type d’auto est très conséquent, et il faut faire des choix. Nous terminerons notre saison au Sarrians, à la découverte de nouvelles routes, et en tentant de « ferrailler » notamment avec Renaud Berard et Cédric Scotto, deux pilotes aussi rapides que sympas.

– Rallye – Infos : Déjà une petite idée de ce que sera fait votre programme pour 2021 ?

Frédéric Maillan : Pour 2021, nous roulerons -si les mesures sanitaires le permettent- avec la Polo, au sein du team Balbosca, et nous ferons de manière certaine le Grasse, le Fayence, plus deux ou trois régionaux de la région à définir. Je tiens à vous remercier de l’intérêt que vous nous manifestez. À bientôt

– Rallye – Infos : Merci Frédéric et bonne suite.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments