France Régions

David Salanon : Au « Baldo » le vrai départ

David Salanon n’a pas mis longtemps a comprendre le maniement de la Volkswagen Polo R5. I l a signé le meilleur temps dès la première spéciale du Rallye des Routes du Nord, avant d’être contraint à l’abandon. La mésaventure est déjà oubliée et on pourra le retrouver samedi prochain, toujours avec la Polo et cette fois sur des routes qu’il connait mieux, pour le 38e Rallye Baldomérien. Un vrai départ, à domicile.

« Je n’avais pas remarqué et noté un bourrelet de béton lors des reconnaissances, il était caché dans une flaque d’eau à la suite de fortes précipitations lors des jours précédents. J’ai touché à cet endroit mais je n’ai eu aucune vibrations, avant qu’au freinage suivant I’auto se désaxe brutalement, probablement suite à une crevaison. J’ai tiré le frein à main, mais nous avons échoué dans un profond fossé ». David Salanon analysait sereinement l’incident qui le faisait abandonner le Rallye des Routes du Nord, dont il tenait le leadership (ES3). La belle Polo n’a pas été endommagée dans l’aventure, tout juste a-t-elle du subir quelques retouches de carrosserie. Elle est donc prête pour la suite des événements.
La suite, elle arrive dès cette semaine, avec une très traditionnelle participation au Rallye Baldomérien: « Ce sera donc finalement notre vrai commencement. Même si j’ai pu déjà apprécier le comportement de la Polo. Elle s’avère très homogène, le moteur est sympa et les freins sont diaboliques. Evidemment, comme tous les ans, je suis heureux de retrouver le « Baldo », épreuve que j’ai gagné seize fois » se réjouit le pilote Michelin, qui sera suivi par un ingénieur durant toute ce rallye, afin d’effectuer des tests sur la gamme très étendue du manufacturier Clermontois.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments